Louer son appart sur AirBnB : mode d’emploi

Comme je te l’ai déjà raconté, nous avons cette année fait pour la première fois l’expérience de louer notre appart sur AirBnB pendant que nous partions en vacances. Comme j’avais un peu (beaucoup/ passionnément) sous-estimé le travail de préparation que cela engendrerait, je me suis dit que j’allais faire le point avec toi histoire que tu saches ce que cela implique si un jour tu décides aussi de te lancer :

  • Ranger, briquer, trier, cacher et prendre de jolies photos… Je ne vais pas vous mentir tout ça m’a pris une bonne journée mais je l’ai vu comme un investissement et ça ne m’a pas dérangée. C’était un peu comme un jeu vidéo où l’objectif était de toujours garder le bordel hors cadre des photos : (presque) rigolo et un bon avant-goût de ce qu’il y aurait à faire avant que nos premiers voyageurs n’arrivent.

Continuer la lecture de « Louer son appart sur AirBnB : mode d’emploi »

Ce qui nous a convaincus de louer notre appart sur AirBnB

Louer son appart pendant qu’on part en vacances…  Tellement de gens dans notre entourage le faisaient…. Grâce à AirBnB, ça semblait tellement simple que cela faisait des années que l’idée de le faire me trottait dans la tête. D’un côté je rechignais à faire partie de ce système qui fait augmenter les loyers de notre quartier mais d’un autre : pourquoi laisser mon appartement vide quand nous n’y étions pas alors qu’il était possible d’en tirer un revenu ?

Mon copain n’étant pas partant, je n’y pensais pas trop mais cette année, il y a eu deux nouveautés qui m’ont aidée à le convaincre : Continuer la lecture de « Ce qui nous a convaincus de louer notre appart sur AirBnB »

Une semaine sans enfant

Pendant les vacances scolaires de février, nous avons laissé Martin (3 ans et toutes ses dents) chez mes beaux parents pour 5 dodos. Nous laissons régulièrement Martin pour des soirées (la première fois il avait 1 mois et demi), nous l’avons déjà laissé pour des week end, le plus long sans nous a été les 3 dodos de Lisbonne.

Dans le cas de confier son enfant pour une durée plus ou moins longue il n’y a pas trop de règles… C’est vraiment en fonction de chacun et je crois qu’avant ces vacances là, JE n’étais pas prête à le laisser autant. Je crois que j’avais ce sentiment, un peu comme au début de congé mat où tu es celle qui passe 24h/24h (quasiment) avec ton bébé, que tu es la seule à le comprendre et donc à être indispensable, que là avec son parlé encore bébé que nous étions les seuls à le comprendre quand il parle en Martin… Là où on comprenait “tout” en se disant qu’est ce qu’il progresse en langage les gens nous regardaient en attente de la traduction… J’avais l’impression qu’il serait terriblement malheureux d’être incompris, et moi dans la crainte que ses besoins ne soient pas satisfaits si on ne le comprenait pas (alors qu’il ne serait probablement ni mort de faim, ni en manque de câlin!). En attendant d’être prête je n’ai pas culpabilisé de ne pas le laisser…

Alors 5 dodos sans mon fiston ça donne quoi? Continuer la lecture de « Une semaine sans enfant »

Berlin : 3 trucs que les touristes ne savent pas forcément

Cela va bientôt faire 10 ans que j’habite à Berlin et la ville attire de plus en plus de touristes qui viennent y découvrir tout ce qu’elle a à offrir, faire la fête, découvrir les quartiers alternatifs, manger d’énormes brunchs et bien entendu faire des visites historiques.  J’ai l’impression qu’il y a cependant 2-3 trucs que beaucoup de touristes ignorent encore au sujet de cette destination :

  • Berlin peut être une super destination shopping

Cela dépend bien sûr de ce que tu aimes acheter car ce sont deux types bien particuliers de shoppeuses qui repartent particulièrement heureuses de leurs séjours à Berlin :

  • la shoppeuse de fripes et autres babioles d’occasion qui va dégoter 1000 trésors dans une boutique second-hand ou aux fameux Flohmärkte (hybrides de marchés aux puces/brocantes) qui ont lieu tous les week-ends (certains même dédicacés aux enfants !)
  • La shoppeuse de cosmétiques qui profitera des prix jusqu’à 50% moins chers qu’en France sur la plupart des produits de beauté/d’hygiène dans des chaînes de droguerie telles que DM ou Rossmann (d’ailleurs ça ça vaut pour toute l’Allemagne)

  • Les enfants vont aussi adorer Berlin

Continuer la lecture de « Berlin : 3 trucs que les touristes ne savent pas forcément »