J’avoue mon fail : je n’arrive pas à rendre mon dressing éco responsable

Bon…

J’en suis pas fière, je vous en parlais dans un article, des efforts que j’ai pu faire dans mon dressing et ce sont de vrais efforts, je ne les remets pas en cause. J’achète (beaucoup) moins, et plus d’occasion, mais non vraiment je n’arrive pas à m’en tenir à mes bonnes résolutions… Je consomme bien moins, mais pas forcément mieux…

Petit précis du mieux selon moi :

  • La matière : essayer de ne pas porter trop de matières synthétiques (en plus on pue vite dedans) et privilégier les matières naturelles. Si c’est bio c’est bonus.
  • Le lieu de fabrication (et de par le fait souvent le traitement des ouvriers) : vous ne vous demandez jamais pourquoi certains produits coûtent aussi peu cher? On l’impute souvent à la qualité des matières (et ma foi, on a raison) mais aussi à la localisation, que notre tee shirt à 3 euros fasse le tour de la terre pour atterrir dans notre dressing est possible parce que la main d’oeuvre ne coûte quasi rien… On s’en doute pas mal mais quand on a les chiffres sous les yeux c’est assez effarant… Le coût de la main d’oeuvre est 3 fois moins cher que la matière première sur une basket de grande marque…  et je ne vais pas remettre sur le tapis les scandales Zara et l’effondrement de l’usine au Bangladesh (pour ne citer que les plus célèbres)…

J’avoue  que“bêtement”, je ne pousse plus jamais les portes d’un zara, mais je pousse les portes d’un H&M (avec “la bonne conscience” du H&M conscious…) ou d’une grande enseigne pas spécialement clean (Monoprix je t’aime je l’avoue…). Martin s’habille beaucoup en seconde main (particulièrement cette année) mais aussi en H&M et Monop qui ne sont pas très reluisant mais dans le style que j’aime et dans mes prix pour un enfant qui ne fait que grandir!

Perso je trouve plus facile de passer par la seconde main de vêtement pas forcément éthique que de vêtement labellisé éthique. Pourquoi? Continuer la lecture de « J’avoue mon fail : je n’arrive pas à rendre mon dressing éco responsable »

DIY un coussin personnalisé pour pas cher

Hello, aujourd’hui j’ai envie de vous montrer qu’on peut se faire plaisir en déco à pas cher. Depuis 2014 la mode est, et ne faiblit pas trop sur les messages (et si c’est un mot en anglais ou un peu subversif tu as gagné) A l’époque c’était le boom du coussin, j’avais pas envie de mettre 30 balles dans une housse pour faire des cadeaux.

Pour ça pas besoin de se galérer à aller à Gifi, Babou ou Action, on se les fabrique soi même et on peut briller en société ça vous plait? c’est moi qui l’ai fait! Vous allez voir comme d’habitude c’est très simple!

Continuer la lecture de « DIY un coussin personnalisé pour pas cher »

Berlin : 3 trucs que les touristes ne savent pas forcément

Cela va bientôt faire 10 ans que j’habite à Berlin et la ville attire de plus en plus de touristes qui viennent y découvrir tout ce qu’elle a à offrir, faire la fête, découvrir les quartiers alternatifs, manger d’énormes brunchs et bien entendu faire des visites historiques.  J’ai l’impression qu’il y a cependant 2-3 trucs que beaucoup de touristes ignorent encore au sujet de cette destination :

  • Berlin peut être une super destination shopping

Cela dépend bien sûr de ce que tu aimes acheter car ce sont deux types bien particuliers de shoppeuses qui repartent particulièrement heureuses de leurs séjours à Berlin :

  • la shoppeuse de fripes et autres babioles d’occasion qui va dégoter 1000 trésors dans une boutique second-hand ou aux fameux Flohmärkte (hybrides de marchés aux puces/brocantes) qui ont lieu tous les week-ends (certains même dédicacés aux enfants !)
  • La shoppeuse de cosmétiques qui profitera des prix jusqu’à 50% moins chers qu’en France sur la plupart des produits de beauté/d’hygiène dans des chaînes de droguerie telles que DM ou Rossmann (d’ailleurs ça ça vaut pour toute l’Allemagne)

  • Les enfants vont aussi adorer Berlin

Continuer la lecture de « Berlin : 3 trucs que les touristes ne savent pas forcément »