Une semaine sans enfant

Pendant les vacances scolaires de février, nous avons laissé Martin (3 ans et toutes ses dents) chez mes beaux parents pour 5 dodos. Nous laissons régulièrement Martin pour des soirées (la première fois il avait 1 mois et demi), nous l’avons déjà laissé pour des week end, le plus long sans nous a été les 3 dodos de Lisbonne.

Dans le cas de confier son enfant pour une durée plus ou moins longue il n’y a pas trop de règles… C’est vraiment en fonction de chacun et je crois qu’avant ces vacances là, JE n’étais pas prête à le laisser autant. Je crois que j’avais ce sentiment, un peu comme au début de congé mat où tu es celle qui passe 24h/24h (quasiment) avec ton bébé, que tu es la seule à le comprendre et donc à être indispensable, que là avec son parlé encore bébé que nous étions les seuls à le comprendre quand il parle en Martin… Là où on comprenait “tout” en se disant qu’est ce qu’il progresse en langage les gens nous regardaient en attente de la traduction… J’avais l’impression qu’il serait terriblement malheureux d’être incompris, et moi dans la crainte que ses besoins ne soient pas satisfaits si on ne le comprenait pas (alors qu’il ne serait probablement ni mort de faim, ni en manque de câlin!). En attendant d’être prête je n’ai pas culpabilisé de ne pas le laisser…

Alors 5 dodos sans mon fiston ça donne quoi? Continuer la lecture de « Une semaine sans enfant »