Comment j’ai choisi de me préparer avec une doula

La dernière fois, je vous expliquais pourquoi j’avais décidé de préparer mon deuxième accouchement sans forcément passer par la case cours théorique de la maternité. Car je trouve dommage qu’on n’y parle pas plus des accouchements en eux même. Souvent on y explique quand partir à la maternité, une ou deux respirations (max) et voilà tu as ton bébé dans les bras. On a bien quelques chiffres en tête, que le travail peut être (très) long mais on ne réalise pas forcément qu’il y a une progression (ou pas…) en fait je trouve que ça reste vraiment obscur sauf si on va au tréfonds des internets et des bouquins se renseigner…

Donc le tout n’étant pas de savoir qu’on veut se préparer différemment mais de le faire, il m’a bien fallu savoir comment je voulais le faire.  Ni une, ni deux j’ai commencé des recherches google…

Ce qui fonctionne le mieux pour trouver des conseils n’est pas de taper préparation à l’accouchement mais accouchement sans péridural (ce qui n’est pas mon but). Sans doute considère-t-on que la préparation est inutile quand on veut une péri… Allez savoir… Continuer la lecture de « Comment j’ai choisi de me préparer avec une doula »

J’avoue : j’ai essayé « l’éducation bienveillante »

Je sais que je ne suis pas la seule, que ça a été un sujet un peu phare à un moment de la blogomum. Ça fait un moment que ça me trotte (demandez aux gens qui me connaissent en real life), et j’ai à mon tour envie de vous parler d’éducation positive!

J’ai arrêté de lire des livres dit de parenting parce que je vous avoue que ça devenait trop pour moi. J’ai l’impression que sous le prétexte de nous faire devenir des parents bienveillants on peut facilement nous faire tomber dans la dépréciation de soi et en oublier l’essentiel. On fait du mieux qu’on peut, et il faut parfois savoir se préserver n’en déplaise à certains. J’en suis complétement convaincue il faut considérer les enfants comme des personnes avec des avis et des capacités, mais j’avais de plus en plus l’impression de devenir une sous merde plus j’essayais de devenir “bienveillante”.
Continuer la lecture de « J’avoue : j’ai essayé « l’éducation bienveillante » »

Pourquoi refaire une préparation à l’accouchement?

J’attends mon deuxième enfant, j’ai déjà accouché une fois, alors on pourrait se demander pourquoi (re)faire une préparation à l’accouchement?

Mon accouchement de Martin n’est pas le plus beau jour de ma vie, loin de là. Il a été épuisant, déroutant et traumatisant. Pour la faire courte, j’ai été déclenchée et eu pas mal de complications en fin d’accouchement mais (ça sera pas du spoiler) tout est bien qui finit bien, Martin et moi allons très bien tous les deux.

Continuer la lecture de « Pourquoi refaire une préparation à l’accouchement? »

La retardivite chronique

Il y a des gens qui sont tout le temps à l’heure, voire même en avance. Clairement, je n’en fais pas partie. Je me fixe toujours l’objectif d’être un peu en avance mais au moment de partir, une partie de moi dont je suis pas très fière se dit “Hm … si tu pars maintenant tu vas arriver 10 minutes en avance … tu vas un peu perdre 10 minutes alors que là tu pourrais passer 10 minutes à 1/ Te changer totalement pour finalement décider que la tenue que tu portais était très bien 2/ chercher un labello parce que tes lèvres ne sont pas gercées mais on ne sait jamais c’est préventif 3/regarder ton fil d’actualité, il s’est probablement passer un truc dans le monde 4/et si je vidais le lave vaisselle tant que j’y suis … ah oui non ça y est c’est bon là je suis en retard …

Continuer la lecture de « La retardivite chronique »