Maman star : Kate Middleton, Duchesse de Cambridge

Quand on a ouvert le mamazine avec Sonia, on voulait y publier des portraits de mamans qu’on admirait – de la maman connue, de la maman blogueuse, de la maman anonyme – j’ai pu écrire des portraits de mamans que j’admirais pour leur franc-parler ou pour leur capacité à m’inspirer et honnêtement celui d’aujourd’hui est pas le premier auquel j’aurais penser. Les princesses, perso ne m’ont jamais vraiment fait rêver mais question maternité Kate a eu le mérite de lever 2-3 tabous. Laisse moi te raconter :

Continuer la lecture de « Maman star : Kate Middleton, Duchesse de Cambridge »

L’utérus artificiel : ça fait rêver ou ça fait flipper ?

J’ai lu cet article en anglais et c’est LE truc le plus effrayant que j’ai lu depuis 1984 (le livre hein pas l’année, en 1984, je naissais :D) alors je me suis dit que j’allais t’en faire un petit résumé au cas où tes sorties sur l’internet se limitent aux territoires francophones.

L’article commence en rapportant que des chercheurs de Cambridge ont mis au point un utérus artificiel, le biobag, dans le but d’augmenter les chances de survie des bébés prématurés. Ils le testent avec des agneaux prématurés (nés à l’équivalent de 22 à 24 semaines de gestation humaine) qui s’y développent très bien : l’agneau le plus âgé a maintenant un an passé. Des tests ont été faits avec un embryon humain pendant 13 jours. L’embryon s’y est parfaitement développé et la seule raison qui a poussé les chercheurs à mettre fin à l’expérience est la loi qui empêche un embryon humain d’être maintenu en vie pendant plus de 14 jours à l’extérieur du corps humain. Tout laisse donc à penser que le jour où la loi évoluera, il sera tout à fait possible de mener une grossesse à terme dans le biobag.

Continuer la lecture de « L’utérus artificiel : ça fait rêver ou ça fait flipper ? »

Berlin : 3 trucs que les touristes ne savent pas forcément

Cela va bientôt faire 10 ans que j’habite à Berlin et la ville attire de plus en plus de touristes qui viennent y découvrir tout ce qu’elle a à offrir, faire la fête, découvrir les quartiers alternatifs, manger d’énormes brunchs et bien entendu faire des visites historiques.  J’ai l’impression qu’il y a cependant 2-3 trucs que beaucoup de touristes ignorent encore au sujet de cette destination :

  • Berlin peut être une super destination shopping

Cela dépend bien sûr de ce que tu aimes acheter car ce sont deux types bien particuliers de shoppeuses qui repartent particulièrement heureuses de leurs séjours à Berlin :

  • la shoppeuse de fripes et autres babioles d’occasion qui va dégoter 1000 trésors dans une boutique second-hand ou aux fameux Flohmärkte (hybrides de marchés aux puces/brocantes) qui ont lieu tous les week-ends (certains même dédicacés aux enfants !)
  • La shoppeuse de cosmétiques qui profitera des prix jusqu’à 50% moins chers qu’en France sur la plupart des produits de beauté/d’hygiène dans des chaînes de droguerie telles que DM ou Rossmann (d’ailleurs ça ça vaut pour toute l’Allemagne)

  • Les enfants vont aussi adorer Berlin

Continuer la lecture de « Berlin : 3 trucs que les touristes ne savent pas forcément »

Maman ailleurs : Nina à Londres – Royaume Uni

Aujourd’hui, je vais te présenter ma copine Nina. Elle est française comme moi, mais c’est à Londres, qu’elle est devenue maman et elle a plein de choses à raconter sur ce que ça change pour elle d’être maman là-bas.

Cela fait 12 ans que Nina est arrivée à Londres pour ses études de mode. Je verserais presque une petite larme parce que ça veut dire que cela fait 12 ans qu’on s’est rencontrées et il s’en est passé des choses depuis qu’on ne boit plus de snake bites. Je suis repartie et elle a, entre autres, rencontré son mec, lancé sa carrière de modéliste et eu 2 filles qui collectionnent les passeports et les langues maternelles. Si on demande à Iro, sa grande de 4 ans d’où elle vient, elle demande à sa mère  « Je suis de la France comme toi, ou de Bolivie comme Papa ?” Nina lui rappelle : “Tu es de Londres parce que tu es née ici et c’est là qu’on habite.” et Iro conclut “Ah oui comme Cami » (sa sœur de 10 mois). On cause maintenant des heures durant de nos enfants et de nos points de vue en matière d’éducation qui sont forcément un peu influencés par les pays dans lesquels nous nous trouvons. Continuer la lecture de « Maman ailleurs : Nina à Londres – Royaume Uni »