Les ados, entre smartphones, flammes et bolos.

J’ai eu l’opportunité de passer une semaine en immersion avec deux collégiennes, presque lycéennes lors de l’automne 2016. L’observation et le contact de ces deux spécimens sortis de leur espace naturel fut passionnant et il faut que je raconte mes découvertes sur les rites de cette espèce.

Vous n’êtes certainement pas sans savoir que l’adolescent, comme son cousin l’adulte, se déplace en permanence accroché à son smartphone. L’éloignement de l’objet (pour cause d’oubli ou de confiscation par le cousin adulte) peut le mettre en situation de détresse qu’il sera tout à fait à même de justifier. En effet, encore plus que l’adulte, l’adolescent utilise l’objet pour satisfaire son instinct de connexion avec son groupe de semblables. (Il faut admettre que l’adulte est bien moins souvent forcé de quitter son groupe pour passer du temps avec les adolescents que l’inverse).

Continuer la lecture de « Les ados, entre smartphones, flammes et bolos. »