Pourquoi il faudrait arrêter de se critiquer entre mamans

Toi aussi, tu pratiques aussi, ce sport de compétition qui vise à émettre des jugements sur les mères dès qu’elles ne font pas ce que tu aurais fait dans leur cas ou qu’elles font quelque chose qui te fait dire “moi, je pourrais pas faire ça” ? Que celles qui n’ont jamais plus ou moins ouvertement critiqué une autre maman me lancent la première pierre. Allez soyons honnêtes, tout compte : les indignations dans le dos de la maman concernée, les fois où avez feint la surprise en mode “ah bon tu fais comme ça toi ?” et celles où vous y êtes allés franco genre “à ta place, je ferais pas ça”.

Personnellement, cela m’arrive beaucoup trop souvent et le pire c’est que j’essaie d’éviter mais que ça m’arrive par inadvertance, si je ne faisais pas attention, je pourrais presque ne pas le remarquer. Bref, j’essaie d’éradiquer ce comportement chez moi. Pourquoi ? Continuer la lecture de « Pourquoi il faudrait arrêter de se critiquer entre mamans »

La minute bib : tous égaux

Parce que ma réponse première à un problème est souvent le livre, parce que j’aime bien discuter avec les jeunes qui viennent à la médiathèque mais que parfois je n’ai pas l’impression de toujours me faire comprendre, voici des livres que j’aime lire quand je reçois des classes pour parler des stéréotypes de genre :

Marre du rose :

Je l’adore. Dans ce livre c’est une petite fille “garçon manqué” qui en a marre! Pourquoi on ne peut pas être une vraie fille si on aime pas le rose? Pourquoi son copain Auguste n’a pas le droit de dessiner des fleurs sur ses petites voitures? C’est quoi un truc de fille? Et autant d’exemples et de questions posées aux adultes. Parce que oui ici ce sont les adultes qui sont mis en cause dans l’enfermement des enfants dans des stéréotypes.

Le dessins d’Ilya green sont vivants, colorés attractifs. A mettre entre toutes les mains potelées à partir de 3 ans .

Marre du rose Nathalie Hense et Ilya Green chez Albin Michel.

Continuer la lecture de « La minute bib : tous égaux »

Illustrer le temps qui passe

Comment ça, tu n’as pas encore vu cette vidéo d’une fille filmée par son père tous les ans le jour de sa rentrée du CP à la Terminale (et un peu pleuré à la fin ?)

J’aimerais tellement faire ça pour mon fils mais après, j’aurais trop peu qu’il redouble ou qu’on oublie ça lors d’une rentrée ou qu’on rentre en France et que ça complique tout avec le nom des classes (je t’ai déjà expliqué comment les noms des classes en France me semblent compliqués.).

Ado, je m’étais retrouvée à une soirée chez une fille et un cadre dans son salon avait attiré mon attention. Il y avait une quinzaine de photo. La première de son père avec elle, nouvelle née dans les bras. Il portait un pull rouge et posait devant un sapin de Noël. La deuxième de son père, même pull rouge toujours devant un sapin mais avec elle à un an à peu près dans les bras et ainsi de suite. De photo en photo, on la voyait grandir (et son père galérer un petit plus à la porter d’année en année). Ça rendait tellement chouette et je me rappelle m’être dit que je ferais la même chose le jour où j’aurai un bébé.

Continuer la lecture de « Illustrer le temps qui passe »

Le cornet d’école

C’est la fin du mois d’août et bientôt la rentrée et comme au mamazine, on n’a pas honte d’aimer les marronniers, on va t’en parler en long, en large et en travers. J’aime aussi te parler d’Allemagne alors je commence aujourd’hui avec LA tradition allemande en matière de rentrée des classes, j’ai nommé le cornet d’école.

Le cornet d’école kézako ? Laisse moi t’expliquer… Continuer la lecture de « Le cornet d’école »