Illustrer le temps qui passe

Comment ça, tu n’as pas encore vu cette vidéo d’une fille filmée par son père tous les ans le jour de sa rentrée du CP à la Terminale (et un peu pleuré à la fin ?)

J’aimerais tellement faire ça pour mon fils mais après, j’aurais trop peu qu’il redouble ou qu’on oublie ça lors d’une rentrée ou qu’on rentre en France et que ça complique tout avec le nom des classes (je t’ai déjà expliqué comment les noms des classes en France me semblent compliqués.).

Ado, je m’étais retrouvée à une soirée chez une fille et un cadre dans son salon avait attiré mon attention. Il y avait une quinzaine de photo. La première de son père avec elle, nouvelle née dans les bras. Il portait un pull rouge et posait devant un sapin de Noël. La deuxième de son père, même pull rouge toujours devant un sapin mais avec elle à un an à peu près dans les bras et ainsi de suite. De photo en photo, on la voyait grandir (et son père galérer un petit plus à la porter d’année en année). Ça rendait tellement chouette et je me rappelle m’être dit que je ferais la même chose le jour où j’aurai un bébé.

Continuer la lecture de « Illustrer le temps qui passe »

A sac à dos avec bébé

Comme je l’ai déjà évoqué, notre petite famille a passé le mois de janvier au bout du monde. On a la chance d’avoir eu notre bébé dans un pays qui nous a laissé 14 mois de congé parental rémunéré à nous partager pour commencer notre vie de parent et on a choisi de prendre le dernier tous les deux pour l’emmener visiter le pays de ses grands parents. On s’est dit qu’il fallait profiter du fait qu’il voyage encore gratuitement; l’idée de partir au soleil en hiver ne nous déplaisait pas non plus. Tout le monde ne serait pas parti à sac à dos avec un petit de 10 mois mais j’avais confiance. Nous connaissons les Philippines, nous avons de la famille sur place et nous avions déjà un peu l’habitude de vadrouiller avec Milo.

Continuer la lecture de « A sac à dos avec bébé »

Les vacances en famille… avec les copains

L’année dernière nous testions vraiment pour la première fois les vacances avec nos amis et avec Martin.

Petite particularité : aucun de nos amis n’a d’enfant.

J’étais un peu inquiète avant de partir mais en fait ça s’est super bien passé! On se le retente cette année, j’espère que cela se passera aussi bien. Voici quelques éléments qui nous ont permis de passer des vacances sereines. Continuer la lecture de « Les vacances en famille… avec les copains »

Maman autrement : Marie

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de Marie et de sa famille.

Nina, Marie et Julien vivent dans 40 m² (+ un balcon de 10m²!). Marie est une amie et ancienne collègue à moi, sa fille Nina a 8 mois de moins que Martin. Je voulais vous parler de sa famille car avec Julien ils ont pris la décision quand ils ont appris la grossesse de Marie de garder leur chambre et d’aménager un coin pour Nina dans le salon. Vous ouvrez des grands yeux? Je comprends! Allez, venez je vous en dis plus!

Nina a aujourd’hui 26 mois et dort le salon de ses parents.

Continuer la lecture de « Maman autrement : Marie »

Comment survivre dans un magasin de puériculture

Voici quelques conseils, après coup, tirés de mon expérience pour survivre dans un magasin de puériculture.

Conseil 1 : N’y aller que pour acheter.

Ça parait bête mais je trouve que c’est déjà pas simple quand on est pas enceinte d’entrer dans une boutique “juste pour voir” alors bourrée d’hormones c’est encore plus difficile de résister à ce pyjama trop mignon ou à tel article indispensable pour être une maman parfaite. Un bon repérage sur internet me semble plus prudent. Continuer la lecture de « Comment survivre dans un magasin de puériculture »

La minute bib : Jeanne Ashbé

Quand j’ai commencé en tant que bibliothécaire jeunesse, j’avais quelques bases bien sûr, mais pas encore l’expérience du terrain. Et s’il y a bien une chose que m’a appris le terrain c’est qu’il ne faut pas toujours s’écouter et surtout tester les livres auprès du public.

Je connaissais Jeanne Ashbé sans vraiment la connaître, comprenez je savais que c’était une illustre auteur mais je ne m’étais pas vraiment pencher sur ses bouquins.

Ma première impression était que les illustrations étaient “vintages”, comprenez so 90’. Faisant confiance à mes collègues j’ai commencé à en lire aux petits. Et là : révélation! La grâce Ashbé était tombée sur moi. Continuer la lecture de « La minute bib : Jeanne Ashbé »

Le cas du doudou

Doudou selon bébé : objet transitionnel qui permet à l’enfant de se séparer de sa mère tout en conservant sécurité et confort.

Doudou  selon maman: objet fashion sur lequel on projette l’enfant que l’on aimerait avoir.

Lorsque j’étais enceinte de Martin, j’ai bien évidemment pensé au doudou que nous allions lui donner. On sait qu’il ne sert à rien d’offrir un doudou aux enfants d’amis qui viennent de naître, parce que tout le monde en offre plein, et si l’enfant ne choisit pas le sien, forcément on sera vexée (mais on le dira pas, ça s’fait pas) Oui vous avez bien lu si l’enfant ne choisit pas le vôtreParce que même s’il semble évident que les enfants des autres choisissent leur doudou, bien entendu le mien allait prendre celui que j’allais choisir pour lui (madame plus maline que tout le monde bonjour c’est moi…)

Sûre de moi mais pas kamikaze j’ai mis « toutes »les chances de mon côté. Premièrement je n’allais pas choisir un doudou encombrant, ni hors de prix, ni pas lavable à la machine (même si pinterest m’a tentée et retentée et fait baver…).

J’ai choisi un adorable petit lapin de chez Monoprix (pas cher, possibilité de le retrouver facilement en cas de perte (d’ailleurs au cas où j’en ai pris 2 directement.))Il n’est pas encombrant, il est tout doux et bi matière, les oreilles bras et jambes sont facilement attrapables par un tout petit, cerise sur le gâteau il est rayé marinière ma passion.

Continuer la lecture de « Le cas du doudou »

Maman star : Adele

Je connaissais pas bien Adele. Ce n’est pas exactement le genre de musique que j’écoute d’habitude mais un jour j’ai lu une interview d’elle où elle parlait maternité et depuis, je lui voue limite un culte. Sur le fait d’être maman, elle a dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas : « C’est dur, Je pensais que ce serait simple. Tout le monde le fait, p*tain, donc ça doit être simple. Ohhhh, je ne m’attendais pas à ça !”.

Rien que pour ça, on aurait envie de l’applaudir mais au final pas mal de célébrités ont pris la parole sur le baby blues ou sur leurs difficultés avec la maternité. Qu’est-ce qui fait qu’Adèle m’a autant touchée ? Continuer la lecture de « Maman star : Adele »

Baby Bullshit Bingo : l’allaitement

Et donc l’allaitement ça se passe bien ? Un rythme, c’est important d’avoir un rythme ou tu seras son esclave. Allaiter 3 mois ça sert à rien. Le minimum c’est 6 mois, c’est l’OMS qui le dit. Pourquoi tu n’essaies pas de lui donner un biberon de temps en temps, l’allaitement mixte, ça peut bien fonctionner. Le biberon doit être à 37°C, c’est la température de son corps c’est logique !
Tout ce plastique dans les tétines … Tu devrais allaiter ton enfant 3 mois. L’allaitement mixte ne marche jamais, ton lait ne peut pas suivre. Si c’était un garçon on pourrait t’accuser d’un rapport quasi-incestueux avec lui. Tu vas pas allaiter là devant tout le monde quand même !
On dit bien “dents de lait” parce  le lait maternel est la boisson la plus adaptée pour un enfant jusqu’à ses 6 ans. Si tu donnes le biberon, tu peux au moins t’assurer d’avoir les bonnes tétines, le latex c’est naturel Mais tu sais que le sein, c’est hyper important pour l’attachement ? Et contre l’asthme et contre les coliques ? Après tout tu n’es pas une vache. Quand il a des dents (ou quand il marche ou quand il parle) tu dois arrêter d’allaiter ton enfant.
Si tu lui sers le biberon à température ambiante, tu éviteras d’en faire un difficile. Le sein à deux ans, ça fait beaucoup quand même. Le silicone c’est plus hygiénique Non, ne stérilise pas, ça ne sert à rien ont dit les médecins L’important si tu n’allaites pas c’est la tétée d’accueil, le colostrum c’est de l’or à boire.
L’important c’est de tout stériliser. Ce serait moi, ce soi-disant lait en poudre ne serait disponible que sur ordonnance La tétée d’accueil c’est un peu comme montrer à  un bébé, voilà mon sein c’est bon hein, et bien tu n’y regoûteras jamais ! Il faut bien le nourrir à la demande parce qu’un bébé, tu ne peux pas lui demander d’avoir un rythme. Il aurait pas faim, là ?

Continuer la lecture de « Baby Bullshit Bingo : l’allaitement »

Un cadeau qui vient du coeur

Aujourd’hui je vais vivre ma troisième fête des mères.

J’avoue que j’ai été un peu déstabilisée lors de ma première. Après une grasse mat’ j’ai eu le petit déjeuner au lit, quelques fleurs sur le plateau et un joli cadre avec les empreintes de mon fiston alors âgé de 10 mois.

J’ai souri (parce que c’était trop mignon), dit merci et dans  ma tête je me suis demandée “il est où le vrai cadeau?” Parce que oui, j’attendais un cadeau matériel de la part du papa. C’est moche hein? Faut dire que deux semaines avant sur les réseaux sociaux, des boutiques en lignes et sur les blogs c’est un peu la teuf de la wishlist. Alors je me suis imaginée (moi qui ne porte jamais de tee shirt à message) avec un tee shirt qui coûte bien plus que ce que mon mari est prêt à mettre pour un tee-shirt en coton, ou un tote bag maman… Bref relookée pour l’été! Bon comme je ne suis pas très douée pour faire semblant, mon mari m’a demandé s’il aurait dû acheter quelque chose… Un peu honteuse, j’ai avoué que oui je m’y attendais…Sa réponse a été franche, mignonne (et agaçante) : Continuer la lecture de « Un cadeau qui vient du coeur »