La minute bib : tous égaux

Parce que ma réponse première à un problème est souvent le livre, parce que j’aime bien discuter avec les jeunes qui viennent à la médiathèque mais que parfois je n’ai pas l’impression de toujours me faire comprendre, voici des livres que j’aime lire quand je reçois des classes pour parler des stéréotypes de genre :

Marre du rose :

Je l’adore. Dans ce livre c’est une petite fille “garçon manqué” qui en a marre! Pourquoi on ne peut pas être une vraie fille si on aime pas le rose? Pourquoi son copain Auguste n’a pas le droit de dessiner des fleurs sur ses petites voitures? C’est quoi un truc de fille? Et autant d’exemples et de questions posées aux adultes. Parce que oui ici ce sont les adultes qui sont mis en cause dans l’enfermement des enfants dans des stéréotypes.

Le dessins d’Ilya green sont vivants, colorés attractifs. A mettre entre toutes les mains potelées à partir de 3 ans .

Marre du rose Nathalie Hense et Ilya Green chez Albin Michel.

Continuer la lecture de « La minute bib : tous égaux »

Maman ailleurs : Nina à Londres – Royaume Uni

Aujourd’hui, je vais te présenter ma copine Nina. Elle est française comme moi, mais c’est à Londres, qu’elle est devenue maman et elle a plein de choses à raconter sur ce que ça change pour elle d’être maman là-bas.

Cela fait 12 ans que Nina est arrivée à Londres pour ses études de mode. Je verserais presque une petite larme parce que ça veut dire que cela fait 12 ans qu’on s’est rencontrées et il s’en est passé des choses depuis qu’on ne boit plus de snake bites. Je suis repartie et elle a, entre autres, rencontré son mec, lancé sa carrière de modéliste et eu 2 filles qui collectionnent les passeports et les langues maternelles. Si on demande à Iro, sa grande de 4 ans d’où elle vient, elle demande à sa mère  « Je suis de la France comme toi, ou de Bolivie comme Papa ?” Nina lui rappelle : “Tu es de Londres parce que tu es née ici et c’est là qu’on habite.” et Iro conclut “Ah oui comme Cami » (sa sœur de 10 mois). On cause maintenant des heures durant de nos enfants et de nos points de vue en matière d’éducation qui sont forcément un peu influencés par les pays dans lesquels nous nous trouvons. Continuer la lecture de « Maman ailleurs : Nina à Londres – Royaume Uni »

Les modes de garde

Les modes de gardes on les connaît plus ou moins mais on s’y intéresse vraiment qu’une fois qu’on en a besoin (normal tu me diras). Personnellement je m’y suis prise en avance (ce qui ne m’a pas empêchée d’être en galère). L’aide de la CAF s’appelle le complément du libre choix du mode de garde… Perso j’ai pas trop eu l’impression d’avoir eu le choix, et ça me fait bien rire (jaune)  alors que je m’y suis prise en avance, que j’ai été volontaire et plutôt persévérante! Mais pas d’inquiétude, même si tout ne se passe pas comme tu l’avais imaginé, ça va bien se passer. Chaque mode de garde à ses avantages (et ses inconvénients) mais tu réussiras à y trouver ton bonheur. Alors voici pour toi une petite présentation non exhaustive des 3 principaux modes de garde si tu ne prends pas de congé parental.

Continuer la lecture de « Les modes de garde »

Maman blogueuse : Cécile WALLT

J’imagine que certains d’entre vous connaissent déjà Cécile du blog with a love like that, elle a joué le jeu de l’interview et du portrait chez d’autres et pourtant, j’ai envie de vous parler d’elle à mon tour. Le blog with a love like that fait partie de mes blogs chouchous, ceux dont je ne rate pas un article.

Il est difficile de vous présenter Cécile de manière concise tellement c’est une touche à tout! Continuer la lecture de « Maman blogueuse : Cécile WALLT »