Pourquoi il faudrait arrêter de se critiquer entre mamans

Toi aussi, tu pratiques aussi, ce sport de compétition qui vise à émettre des jugements sur les mères dès qu’elles ne font pas ce que tu aurais fait dans leur cas ou qu’elles font quelque chose qui te fait dire “moi, je pourrais pas faire ça” ? Que celles qui n’ont jamais plus ou moins ouvertement critiqué une autre maman me lancent la première pierre. Allez soyons honnêtes, tout compte : les indignations dans le dos de la maman concernée, les fois où avez feint la surprise en mode “ah bon tu fais comme ça toi ?” et celles où vous y êtes allés franco genre “à ta place, je ferais pas ça”.

Personnellement, cela m’arrive beaucoup trop souvent et le pire c’est que j’essaie d’éviter mais que ça m’arrive par inadvertance, si je ne faisais pas attention, je pourrais presque ne pas le remarquer. Bref, j’essaie d’éradiquer ce comportement chez moi. Pourquoi ?

1 – Parce que déjà ça fait mal. Tu es maman, tu le sais : la jeune maman fonctionne avec un déficit d’heures de sommeil et son système hormonal fait les montagnes russes; en prenant un peu de bouteille, ça a des chances de s’arranger mais on continuera à se se demander plus ou moins régulièrement toute notre vie si on n’est pas un peu une mère en carton. Critiquer une personne en état de fragilité physique et/ou morale, maman ou pas,  n’est pas le meilleur moyen de lui donner des forces et de l’aider, quelle que soit sa situation. Puis c’est oublier de parler de tout ce qu’elle fait de génial, ce qui serait quand même drôlement plus bienveillant

2 – Parce qu’en général, personne ne t’a demandé ton avis. Quoiqu’elle fasse, elle le fait soit de façon totalement inconsciente en faisant ce qui lui semble naturel soit de façon totalement réfléchie après avoir pesé le pour et le contre du sujet et en connaissant bien mieux sa propre situation que toi. Elle ne le fait certainement pas en se disant “hmmmm, je vais faire ça comme ça je vais mettre en jeu la santé de mon gosse/son équilibre/ses chances dans la vie NIARKNIARKNIARK”. Quoi qu’il arrive donc, fais lui confiance : elle fait comme elle le sent pour que ça se passe au mieux pour sa famille, qu’elle connait bien mieux que toi et elle te dira si un jour elle a besoin de ton avis.

3 – Parce que c’est souvent une (mauvaise) stratégie pour se sentir mieux dans ses propres baskets. En tant que maman, on ne critique souvent les autres que sur les sujets où l’on se sent “exemplaire”, ça nous évite de réfléchir aux sujets sur lesquels on ne se sent pas au top (parce qu’on en a toutes, cf point numéro 1). On soutient cependant ainsi l’hypothèse de l’existence de la mère parfaite : si la maman critiquée faisait tout comme moi sur les points que je critique et gardait les forces qu’elle a et que je n’ai pas, elle serait la mère parfaite (ses qualités + mes qualités – nos défaillances = LA MAMAN PARFAITE).  Et comme c’est ce même mythe qui nous fait penser 6 fois par jour qu’on est un peu des mères en cartons, tout ça ce n’est pas très productif. CQFD.

4 – Parce que quand on y pense, on critique tout de même nettement moins les papas. Sérieusement, joue à un jeu et essaie, au cours des prochaines semaines, de compter combien de critiques tu entends sur les mamans et combien de critiques tu entends sur les papas. Tu me diras quels étaient tes résultats, les miens étaient édifiants.

Alors je dis pas que c’est simple de perdre cette habitude de critiquer de façon plus ou moins virulente les autres mères mais avec un peu d’effort, en tentant de se rappeler de faire un compliment sur chaque maman qui se fait descendre, en se remontant les unes les autres au lieu de se casser, en mettant en avant nos forces et en faisant preuve d’empathie, on devrait toutes pouvoir y arriver, tu crois pas ?

À lire aussi

Cliquez, Partagez

Une réflexion sur « Pourquoi il faudrait arrêter de se critiquer entre mamans »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *