Montreuilloise

Si tu me demandes d’où je viens, je te répondrai de Montreuil, toujours.
Si tu ne connais pas, je te montrerai Paris entre mon index et mon pouce. Montreuil, c’est un peu l’ongle de mon pouce et tu me diras souvent “ah ouais c’est comme Paris”.
Je te dirai non. Parce qu’on a beau avoir une porte sur la capitale et trois stations de métro, c’est compliqué pour moi de te dire que je viens de Paris.

Un peu parce que je ne veux plus risquer cette réaction déçue du Parisien d’origine contrôlée qui pourrait entendre notre conversation. L’AOC Intramuros tire souvent la tête quand on ne répond pas par un nombre ordinal à sa question fétiche “quel arrondissement ?.
Il faut aussi bien l’admettre, moi, je ne suis pas peu fière que mon coin de la carte ait le numéro 93100. C’est sur ce coin de carte que je suis née alors forcément je suis pas super objective, je me la pète d’avoir grandi bilingue avec tous ces verbes qui se terminent en -ave et d’autres définitions que celles du dictionnaire pour des mots comme le foyer, l’espoir ou la pêche. Montreuil ça a des côtés bien michto. Si tu m’as comprise, tu as sûrement toi aussi des origines narvalo.

Mais si c’est bien de là que je viens, j’en suis partie et ce n’est pas là que mon fils est né. Il ne partira pas en colo à Allevard, personne ne le forcera à aller voir des films sous-titrés en noir et blanc au Méliès, il ne pénavera pas le montreuillois. Cela dit, je ne me fais pas de soucis pour lui : j’ai réussi à trouver un coin qui se rapproche à peu près de Montreuil et il grandira bien entouré de gens de toutes les couleurs, de toutes les croyances, de toutes les opinions…
Enfin si un peu quand même je m’en fais du soucis, parce qu’un jour il sera grand, et quand on lui demandera d’où vient sa mère, il y a de bonnes chances pour qu’il choisisse de la faire courte en répondant “de Paris”.

Merci à Sarah pour m’avoir inspiré ces mots qui devaient tôt ou tard sortir et à So ma reporter sur place pour les photos qui suivent et qui me rappellent les épis de maïs grillés pour le goûter, les rendez-vous sous Goldorak et les montées de côte essoufflantes <3


À lire aussi

Cliquez, Partagez

Une réflexion sur « Montreuilloise »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *