Mon Berlin

Ah Berlin! Que j’aime cette ville! Evidemment vous connaissez… Il y a Jess qui vous en a un peu parlé, et puis aussi  ailleurs parce que c’est une destination cool, “underground you know”. Il y a tellement de chose à y faire et c’est tellement vaste qu’on ne sait pas forcément par où commencer… Mais ne t’inquiète pas tata Sonia est là pour toi. Avec mon expérience de Berlin qui se compte sur deux mains, que ce soit avec, sans enfant ou enceinte voici ce qui me semble cool à faire à Berlin!

Pour profiter de Berlin comme il se doit :

  • Prends un vélo! C’est grand Berlin, mais c’est plat. Il y a d’immenses pistes cyclables et un réel respect du code de la route!  Alors pour voguer d’un site touristique à l’autre sans trop te prendre la tête, quelques coups de pédales et c’est gagné.

  • Ensuite niveau météo je te conseille d’y aller d’avril (mais plutôt fin avril hein!) à début octobre. Il parait que le week-end de la fête nationale est le dernier week end de tong de l’année… Ma prochaine envie, y aller à l’époque de l’avent, mais je crois que je ne suis pas équipée.

Pour te la jouer Berlinoise :

  • Déambuler dans les rues pour juste tâter un peu l’ambiance. Elle peut être très différente d’un quartier à l’autre. Je ne les connais pas tous, je connais très bien celui où vit Jess, évidemment (je m’y repère même!), un peu Charlottenburg, Mitte, Prenzlauer Berg… Je ne cache pas que y avoir des amis permet aussi de découvrir des lieux super cools et pas attrape touristes (avant qu’ils le deviennent!)! Prends un truc à manger dans la rue et observe un peu.

  • Arrête toi dans un Späti, sorte d’épicerie du coin. Là tu pourras y acheter à grignoter et à boire (le caissier met à ta dispo un décapsuleur). Bien souvent une table se trouve à l’extérieur pour que tu savoures ta boisson. Contrairement à la France, ta boisson ne sera pas le double du prix du supermarché ou bar. Tu pourras même faire un späticrawl pour être total local. Sorte de barathon où tu te déplaces de Späti en Späti tout en buvant joyeusement avec tes potos. Si ça te tente, tu peux suivre nos traces en partant de Schlesisches Tor pour arriver à Hermannplatz en passant par Kottbusser Tor. Le tout se fait très bien avec un enfant sur un siège vélo (Martin) et un autre dans le bidon (Milo). On en garde un chouette souvenir.

  • Les allemands prennent souvent une Wegbier, soit bière de chemin. Sans que ce soit spécifiquement de l’alcool, ce n’est pas faux que pour se déplacer d’un point A à un point B, ils ont souvent une boisson à la main. Une habitude qu’on a assez vite adoptée.
  • Ne traverser que quand le bonhomme est vert. Même s’il n’y a personne et qu’il est 4h du mat. Attends. De toute façon pourquoi te presser tu es en vacances!

Aller voir des amis dans une ville que l’on ne connait pas est clairement un avantage! La première fois que j’y suis allée en 2009 je ne visitais personne. J’ai bu un coup avec une copine de théâtre qui m’a donné quelques tips, mais genre l’avant veille de mon départ. Je n’avais pas encore le réflexe vélo, et on s’était épuisé à courir toute la ville pour cocher le plus de case du guide. Voici ce qui me semble “essentiel” pour la partie tourisme :

Tourisme pur et dur :

Je ne vais pas vous mentir, si vous allez à Berlin vous pouvez ne pas vous intéresser à son passé. Mais ce serait dommage tellement il est palpable et rends la ville encore plus passionnante. Ensuite ce qui est plutôt cool, c’est que les choses sont assez “rassemblées”. Donc tu peux consacrer une journée au tourisme pur et dur et tu auras vu “les incontournables”.

  • Le musée juif Je l’ai fait à ma première visite. Autant je l’ai trouvé un peu long, et parfois difficile d’accès n’étant ni bilingue allemand, ni anglais. Mais j’ai toujours une sensation très forte en repensant aux 3 oeuvres de Daniel Libeskind qui s’y trouvent.

  • Mémorial aux juifs assassinés en Europe gratuit et en plein coeur du Berlin touristique cette oeuvre est assez déroutante car assez vite on se re-laisse emporter par la vie. Point insta non négligeable… ça fait des super photos. Je vous invite également à passer voir les mémoriaux des autres victimes du IIIeme Reich qui se trouvent alentour.

  • Checkpoint Charlie, point hautement touristique, s’arrêter et s’imaginer ce que ça devait être, la vie, pendant la guerre froide.
  • Porte de Brandebourg, parce qu’on ne peut pas passer à Berlin sans l’avoir vue!

  • East side gallery, assez impressionnant, ce bout de mur en plein milieu de la ville. Les oeuvres de street art qui y sont raviront les amateurs. A plusieurs endroits de la ville des vestiges et traces du parcours du murs.

Ensuite qui est aussi touristique mais pas axés sur l’histoire et te fera passer un bon moment :

  • Le karaoké de Mauerpark. Ça y est, je l’ai enfin fait! En général je n’avais jamais le “temps” de le faire avant de partir.  Là on a pu reluquer le bel irlandais qui fout des frissons à Jess et profiter des performances vocales des courageux qui se sont lancés. Ça met la patate!

  • Tempelhof assez incroyable que cet aéroport au milieu de la ville. Grande plaine où il y a toujours les pistes d’atterrissage reconnaissables, des potagers collaboratifs, des mecs qui font un barbuc. Et pédaler vers l’infinie et au delà!

  • Piscine Badeshiff, lieu de la hype et de la coolitude, cette piscine sur le fleuve à plus de gueule que la pistoche Joséphine Baker. Nous y sommes allés en journée avec Martin, l’eau, je dois le dire, était bien fraîche, mais nous avons passé un très bon moment. J’imagine que le soir c’est fiesta assurée!
  • Tiergarten. Immense parc en plein cœur de la ville, une fois qu’on y est entré on peut vite oublier qu’on est au cœur d’une capitale européenne. Le traverser à vélo est un bonheur!

Voilà, j’aurais pu faire un article encore plus long, tellement nous aimons cette ville. Cet été on a encore prévu de passer un peu de temps à Berlin. Bien évidement pour voir nos Berlinois préférés, présenter la ville à Basile et créer encore plus de souvenirs dans cette ville qu’on adore.

Et puis il faut dire que c’est reposant pour nous, nous n’avons pas vraiment la contrainte de “devoir” faire telle ou telle chose, nous ne faisons plus que des “attractions touristiques” pour le plaisir!

À lire aussi

Cliquez, Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *