La minute bib : des livres d’apocalypse pour toute la famille

J’ai beau être bibliothécaire, je ne suis pas sectaire (enfin j’essaie). Le livre de genre a de moins en moins mauvaise presse (Alléluia) et aujourd’hui j’avais envie de vous présenter des livres qui parlent de la fin du monde et de zombie que j’ai particulièrement aimé.

Zombie panic de Kirsty Mckay  tome 1 et 2 à partir de 10/12 ans

Cette série j’aime bien la présenter en coup de cœur quand on reçoit des sixièmes, histoire de montrer qu’à la médiathèque il n’y a pas que des romans rasoirs… ça se lit facilement, ça pourrait complètement être adapté en teen-movie tellement l’intrigue s’y prête. On suit l’héroïne principale Bobby (Roberta!) qui part en voyage scolaire, elle n’a aucun pote avec elle, elle est au désespoir… Pendant la pause dans une station service pour déjeuner elle préfère bouder dans le car, et pour une fois faire du boudin lui aura sauvé la vie. Tout le monde se mets à se comporter étrangement, et se transforme en Zombie… Enfin pas tout le monde… Ils seront 4 à ne pas être contaminés, Bob, le rebelle de service, la pimbêche du collège et l’intello-ringard. Bien qu’ils soient tous différents et se détestent, ils vont devoir faire équipe pour s’en sortir, comprendre ce qu’il s’est passé et bien évidement ils vont en profiter pour apprendre à se connaître (et même un peu s’apprécier!). Alors oui en tant qu’adulte l’intrigue est un peu légère même si j’ai été surprise un ou deux fois, on a pas mal d’ingrédients un peu cliché, mais on passe quand même un agréable moment, et puis rappelez vous que c’est pour les plus jeunes, ça reste de la découverte pour eux et le côté zombies il y a un peu de sang dégueu leur donne l’impression d’être des rebelles de la lecture!

U4 à partir de 15 ans

Je vous ai déjà parlé de U4 mais cette série à tout à fait sa place ici, vraiment, je l’ai tellement appréciée. C’est un projet d’auteur comme je les aime, inspiré et inventif, la maison d’édition a mis le paquet pour la sortie des 4 bouquins en même temps. Les livres peuvent se lire dans n’importe quel ordre puisqu’ils ont la même temporalité, des éléments communs mais que chaque tome emprunte le point de vue d’un personnage. On est dans la post apocalypse, un virus (le u4) a tué tout le monde en quelques jours sauf les 15/18 ans… Les joueurs du niveau expert d’un jeu vidéo ont reçu avant la coupure définitive d’internet un message les encourageant à se rendre à Paris pour revenir dans le temps. Nos quatre personnages décident de s’y rendre. Contagion est le spin off de cette série et il est aussi bien, voir encore meilleur que les 4 tomes (mais qu’il faut avoir lu sinon on comprends rien). Les quatre auteurs reviennent avec des nouvelles où on traverse les frontières françaises, retrouvons des personnages secondaires, mais aussi des personnages principaux (j’ai adoré la nouvelle sur Koridwen!), il y a aussi 2 BD, c’est assez complet et on regrette un peu de ne pas avoir encore des nouvelles à se mettre sous la dent.

World War Z, pour adulte

Vous avez vu le film world war Z? Et bien oubliez ce navet à part le titre il n’y a rien en commun avec le livre (bon ok y a des zombies dans les 2). Ce livre est assez étonnant lui aussi par sa construction. La guerre avec les Z. est finie, on suit un représentant de l’ONU qui est chargé de récolter des témoignages à travers le monde sur cette guerre : le début de l’épidémie, la propagation, les différents essais pour combattre les Z… On n’a quasiment pas le point de vue du “héros” puisqu’il n’est que le récolteur de témoignages. On rencontre des civils, des militaires des politiques. Chaque chapitre est un témoignage indépendant. Bien que le livre soit assez dense, il est passionnant. L’auteur a vraiment imaginé et mis en place le patient zéro, la stupéfaction, la résolution par pays et n’a pas oublié l’après : le début de la reconstruction. Le livre est assez flippant dans le sens où on se dit ça pourrait vraiment se passer comme ça. Je me dis que même des non passionnés de zombie pourraient complétement l’apprécier par sa dimension politique et critique de la société. Il est en tout cas un des piliers de ce genre littéraire, aussi important que les films de Roméro au genre cinématographique!

Et vous? Vous avez des livres de genre à me conseiller?

Si vous manquez d’idée et cherchez des conseils lecture vous pouvez vous rendre par ici.

À lire aussi

Cliquez, Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *