Les vacances en famille… avec les copains

L’année dernière nous testions vraiment pour la première fois les vacances avec nos amis et avec Martin.

Petite particularité : aucun de nos amis n’a d’enfant.

J’étais un peu inquiète avant de partir mais en fait ça s’est super bien passé! On se le retente cette année, j’espère que cela se passera aussi bien. Voici quelques éléments qui nous ont permis de passer des vacances sereines.

Avoir tant que possible un espace pour soi :

Ce conseil est sans doute valable pour des vacances en groupe tout court, avec ou sans enfant. En ce qui concerne notre groupe nous mettons un point d’honneur à ce que chacun ait un vrai lit dans un espace qui n’est pas commun (des chambres peuvent être partagées entre célib’). De plus nous avons eu la chance d’avoir loué une maison de plain pied avec “2 ailes”. La suite parentale étant séparée des autres chambres par le salon, les réveils matinaux de Martin n’ont pas dérangé les copains.

Respecter le rythme de chacun :

Avant de partir nous avons fait une sorte d’état des lieux du rythme et d’envie des levers de chacun. Un constat : ils étaient très disparates.

Nous le rythme était donné par Martin avec un lever vers 7h30, d’autres vers 10h et d’autres plus vers midi. Alors forcément nous avons aussi fait un point repas. On est quand même en vacances pour être ensemble, alors nous avons mis une “règle” pour les repas : de manger tous ensemble tous les soirs. Ainsi nous pouvions faire un vrai déjeuner à midi avec Martin parfois les levés à 10h déjeunaient avec nous ou faisaient une sorte de brunch avec la levée de midi qui petit déjeunait.

Faire des courses “séparées” :

Alors pas pour tout mais clairement Martin n’ayant pas le même rythme et besoin qu’un adulte nous avons fait des courses “que” pour lui, payées bien évidement que par nous. Cependant si Martin mangeait des courses de la caisse commune ou un pote un petit filou ce n’était pas très grave. Et oui personne n’a eu à s’empiffrer de petits filous payés par la caisse commune, mais il n’y a pas non plus eu de guerre si un yaourt ou une compote étaient mangés!

Accepter de faire des activités séparées :

Nous en avions discuté en amont : quel type de vacances voulions nous? Culturelles? Farniente? Nous avons pu constater que nous étions sur la même longueur d’onde mais que nous en voulions pas forcément toujours les mêmes choses. Un seul mot d’ordre ne pas se forcer à faire une activité parce que tous les autres la font. Ainsi certains ont fait un musée d’autres pas. Nous avons tous sauf un qui n’aime pas trop l’eau fait du Paddle, nous sommes restés tranquilles à la maison avec Seb qui devait un peu travailler pendant la sieste de Martin alors que tous les autres visitaient un château qui ne me tentait pas. Ne vous méprenez pas on a fait beaucoup de choses ensemble, mais sans se sentir obligés. En fait ce conseil est valable pour tout type de vacances.

Prendre du temps en famille :

Cela va aussi avec le fait de ne pas forcement faire tout, tous ensemble, tout le temps, mais je pense que nous qui courons beaucoup toute l’année et avons finalement assez peu de moment que tout les 3 c’est important. Nous avons instauré un peu comme habitude quand nous sommes en vacances de faire une petite balade le matin après le lever de Martin. Ça permet de ne pas avoir à faire le silence dans la maison pour les copains qui dorment, et nous d’avoir un moment à nous qui ne soit pas non plus complètement dans le registre “quotidien”. En général il y a un café croissant au troquet du coin, qui devient “notre” troquet de vacances. Nous avions prévenus que par contre à partir de 10h, nous ne garantissions pas le silence juste le bruit d‘un enfant qui joue normalement.

Et sinon ça se passe comment par chez vous? Vous avez trouvé d’autres conseils pour que cela se passe bien?

À lire aussi

Cliquez, Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *