La minute bib : une hotte plein de livres

C’est noël, vous n’avez pas encore bouclé tous vos cadeaux et c’est la panique! Et bien inspirez un bon coup expirez calmement… mama So est là pour vous! Plutôt que de vous envoyer dans une librairie pour acheter les best seller ou les livres dit “de noel” (qui sont souvent les même qui finissent dans vos toilettes…) je vous propose une sélection de livres que j’aime (fort fort fort), que je me suis fait offrir ou que j’ai déjà offert. J’ai essayé de vous les classer pour plus de lisibilité, la bibliothécaire que je suis en frétille encore…(#psycho)

3 documentaires adulte

A boire et à manger de Guillaume Long chez Gallimard : Il aurait aussi pu être en BD… Comment découvrir plein de chose sur la cuisine et la gastronomie de façon ludique? En lisant ce livre! A travers des anecdotes biographiques de l’auteur on découvre ce qu’il faut pour bien cuisiner et plein d’autres choses. Il y a 3 autres tomes.

La famille (presque) zéro déchet ze guide de Bénédicte Moret et Jérémie Pichon chez Thierry Souccar : Tout est dans le titre! Perso il m’a vachement aidé et je le trouve parfait pour démarrer son apprentissage de l’écologie et de la réduction des déchets! (mais no spoiler je vous en reparlerai!)

Comment éviter de se fâcher avec la terre entière en devenant parents de Béatrice Krammerer et Amandine Johais chez Belin : Un des meilleur livre sur la parentalité (rien que ça!). A aucun moment, les auteures ne se posent comme prescriptrices bien au contraire! A travers 9 questions phares sur la parentalité on a un petit cours d’histoire et de socio éclairé qui nous permet de nous faire NOTRE idée.

5 BD adulte – ado (sauf le rapport de Brodeck)

Un petit goût de noisette de Vanyda chez Dargaud : Normalement si vous êtes des fidèles lecteurs vous connaissez déjà Vanyda. Ici une BD plus pour jeune adulte/adulte, douce sensible empreinte de mélancolie par moment… Venez trouver l’amour à travers ces pages.

Les vieux fourneaux de Wifrid Lupano et Paul Cauuet chez Dargaud : Oh mais que je les aime ces vieux papis! Syndicalistes engagés jusqu’à la mort ici on se bat contre le méchant Servier avec humour, amour et nostalgie.

Mauss de Art Spiegelman chez Flammarion : On ne présente plus cette BD où l’auteur raconte l’histoire de son père survivant d’Auschwitz. A avoir chez soi, a avoir lu, a donner à lire à son ado.

Communardes de Wilfrid Lupano et Mazel chez Glennat : Oui encore Lupano #coeuraveclesdoigts… Ici on revient sur une période de l’histoire que nous connaissons mal car assez sommairement étudiée en classe. 3 tomes pour suivre l’histoire de la commune de Paris en version féminine. S’y mêlent faits historiques et fiction, c’est beau, c’est passionnant.

Le rapport Brodeck de Larcenet chez dargaud : Larcenet un auteur à lire si vous ne l’avez pas encore fait! Il a vraiment 2 facettes, celle plutôt humoristique et celle très sombre comme ici. J’aime les 2. Dans son côté sombre quelle puissance, quelle beauté et quelle douleur! Magnifique adaptation du roman de Philippe Claudel. Je préfère ne pas trop vous parler de l’intrigue par peur de vous gâcher l’oeuvre, mais sachez qu’on y parlera de lâcheté, de la petitesse des hommes, de haine et de peur mais aussi malgré tout d’humanisme. Pas pour les adolescents.

La princesse des glaces de Camilla Läckberg chez actes sud : Un p’tit polar, sympa pas gore mais avec un vrai univers, et puis le personnage principale Erica a un petit côté Bridget Jones attachant. Prenez un thé, un roulé à la cannelle et glissez dans le noir suédois. Si vous aimez il y a toute une série (à lire dans l’ordre car en fil rouge la vie perso d’Erica et ses secrets de famille)

Crime et châtiment Dostoïevski chez actes sud : Je vous mets ici la version de chez actes sud car André Markowicz en est le traducteur (il retraduit les classiques russes pour actes sud et je les trouve un peu plus vivante et prenante que d’autre…). Une autre version est tout à fait acceptable je ne suis pas une terroriste hein! C’est fort puissant, on entre dans la tête de Raskolnikov, assassin, un roman fort!

Eux de Joyce Carol Oates chez points : J’aurais pu vous mettre tous les livres de Joyce Carol Oates que j’ai lu car je n’ai jamais été déçue. Ici, on parle de famille, de misère de déterminisme, de s’en sortir. Encore un livre qui m’a marqué, lisez cette auteure! Vraiment!

Mma Ramotswe détective de Alexander Mc Call Smith chez 10/18 : Precious décide d’ouvrir la première agence de femme détective du Botswana. Mais rassurez vous ici pas d’horrible meurtre à résoudre mais plus la vie quotidienne et ses petits mystères. Des personnages haut en couleurs c’est frais ça mets du baume au cœur!

Sauveur et fils de Marie-Aude Murail chez Ecole des loisirs :  Ah Sauveur… Notre héro! Ça se passe à Orléans, principalement dans le cabinet d’un psychothérapeute espionné par Lazare son fils. Un secret de famille laissé aux antilles est le noeud de ce premier tome. Les personnages sont tellement attachants, qu’on a hâte de les retrouver de tome en tome (3 pour l’instant). Un petit côté Famille formidable (1ere génération faut pas déconner) pleine de bon sentiment et d’humour… C’est la magie Marie-Aude…

La pyramide des besoins humains de Caroline Solé chez Ecole des loisirs : Bon… décidément les couvertures c’est pas ce qu’ils réussissent le mieux à l’école des loisirs… Un magnifique (court) roman. Le narrateur est un (très) jeune marginal qui vit dans les rues de Londres, un nouveau jeu – téléréalité déchaîne l’Angleterre. Il faut sur un réseau social, créé pour l’occasion, prouver que l’on a tout les étages de la pyramide de Maslow. Un livre superbe, émouvant, poignant, une fin parfaite.

Songe à la douceur de Clémentine Beauvais chez Sarbacane : Vous connaissez déjà Songe à la douceur si vous nous lisez régulièrement. L’année dernière j’avais offert les petites reines, cette année ça sera celui ci… Cœur cœur cœur!

U4, chez Syros : Alors je ne vous cache pas que je n’avais jamais vu le trailer avant de vous le mettre mais c’est que U4 n’est pas si simple à présenter (bon là la voix et la musique en font des caisses!). U4 à la base est un projet d’auteurs. Ils ont la même temporalité, des éléments communs mais chacun un personnage et son histoire. Les livres peuvent se lire dans n’importe quel ordre (même si je penche pour n’importe quel ordre sauf Koridwen à lire en dernier…)! On est dans la post apocalypse, un virus (le u4) a tué tout le monde en quelques jours sauf les 15/18 ans… Les joueurs du niveau expert d’un jeu vidéo ont reçu avant la coupure définitive d’internet un message les encourageant à se rendre à Paris pour revenir dans le temps. Nos quatre personnages décident de s’y rendre. J’ai été complètement happée, moi qui ne suis pas une lectrice rapide, je les ai dévoré en 2 semaines! J’ai adoré le principe et même si par moment on retrouve certains codes du genre “adolescent” on arrive à se laisser surprendre et embarquer. Est sorti récemment Contagion un spin off où j’ai eu plaisir à retrouver l’univers et certains personnages secondaires.

Les comptines et berceuses du Baobab chez didier jeunesse  (dès la naissance): Enfin des musiques pour “enfant” adaptées aux parents… Avec cette collection comptines du monde on découvre des musiques classiques et moins connues du monde entier et le tout sans avoir envie de se pendre! Aller on l’offre à son neveu, les parents vous diront aussi merci!

Chut! On a un plan de Chris Haughton chez Thierry Magnier ( à partir de 2/3 ans) : Alors celui là… je peux vous le réciter, vous le mimer, je l’adore! Je le lis depuis bientôt 2 ans à mes classes de maternelle, on l’a à la maison… Martin l’adore aussi (je fonds quand il fait chut! A l’attaque!!!!) On a 4 petits bonhommes qui me font penser aux brigands (un jour un élève m’a dit des ninjas!) qui essaient de capturer un oiseau… Y parviendront ils? Les illustrations, la couleur tout est superbe, c’est drôle. Vous pouvez prendre n’importe quel Haughton tellement il est bien ce gars… Mais je vous ferais une minute bib dessus o-bli-gée!

L’enfant de Colas Gutman chez Ecole des loisirs (à partir de 6/7 ans) : Super petit livre très drôle et vrai. Léonard déteste la campagne mais ses parents adorent, lors d’une promenade il se perds et rencontre plusieurs animaux qui inlassablement lui demande à quoi il sert? Mais au fait, à quoi ça sert un enfant? Peut être lu par les enfants qui commencent à lire tout seul.

Dear George Clooney, tu veux pas épouser ma mère?de Susin Nielsen chez Hélium (à partir de 10 ans) : Aaaaah Susin… Je ne vous en parlerai pas trop ici car je pense lui consacrer une minute bib rien qu’à elle tellement elle est géniale! Dans ce premier roman (paru en France) Violette raconte sa vie et celle de Rose, sa petite sœur, enfants de parents divorcés. Son père remarié à une starlette de la TV lui a donné deux petites jumelles en nouvelles sœurs! Sa mère maquilleuse galère à refaire sa vie et espère bien que Dudley (“la saucisse”, dernier amoureux en date) leur plaira… il n’est pas du tout au goût de Violette qui décide de  retrouver George Clooney (que sa mère a déjà maquillé) pour qu’il se marie avec sa mère.

Wonder de R.J Palacio chez pocket (à partir de 10 ans) :  C’est ce qu’on appelle une pépite. Mon best seller que je conseille à tous mes petits lecteurs dès la sixième. Auggie est né avec une malformation faciale qui le défigure et rend son visage plus que dérangeant… Après avoir suivi des cours à domicile il rentre pour la première fois au collège, il va devoir se confronter aux regards des autres… Bons et moins bons. Le roman est construit en plusieurs partie, plusieurs voix…celle d’August, de son meilleur ami, de sa sœur, du copain de sa sœur… C’est juste touchant mais pas larmoyant et rien que pour ça il faut le lire (dans la litt jeunesse dès qu’on parle handicap on en fait des caisse dans le pathos) Je ne résiste pas à vous mettre une interview de l’auteur!

La catégorie Ovnis est venue parce que ce sont 3 bouquins vraiment atypiques. Ils auraient pu rentrer en adulte, ou bd… Mais ça n’aurait pas été leur rendre justice.

Captifs de Kevin Brooks chez Super 8 editions : Ce roman est dingue… J’ai du reprendre mes esprits après l’avoir fini, tellement j’étais… En sorte d’état de choc. Linus est un jeune qui se réveille dans un bunker où il y a une pièce commune, une salle de bain et 6 chambres. Seul un ascenseur pourrait le relier à l’extérieur, il va être rejoint par 4 adultes et une petite fille, aucun ne se connaissent… Ils sont tous très différents… Et je ne vous en dit pas plus. On est tout le temps surpris en alerte sur le qui vive. C’est un livre à mettre au congel. Je l’ai offert à un de mes beaux frères, il a été prêté à pas mal de gens depuis et pour l’instant nous sommes tous unanimes. Un livre qu’on oublie pas. Attention, je le déconseille à des ados (vrais ados).

Titi nounours et la sousoupe au pilipili de Benoît Jacques chez Benoît Jacques (himself) : C’est la mère de titi nounours qui l’envoie au village chercher des ingrédients pour faire une bonne sousoupe… ça pourrait être simple basique, mais c’est complètement barré. Les petits apprécieront le rythme et la musicalité du texte. Les adultes apprécieront le côté ultra borderline (je l’ai pas relu à Martin depuis qu’il demande pourquoi c’est quoi?! :p). Je compte l’offrir au noël entre copains.

Ici de Richard McGuire chez Gallimard : Une fois de plus un livre qui m’a surprise, je ne m’attendais pas à grand chose quand je l’ai emprunté un peu par hasard… Et ça m’a pas mal subjuguée… Sur 300 pages cette BD, qui a reçu le fauve d’or 2016, nous raconte l’histoire d’un lieu, un seul, sur plusieurs années. Le plan est toujours le même, les époques et les histoires s’entremêlent… C’est intrigant et perturbant… N’hésitez pas à regarder sur google image pour  vous faire une idée, je n’avais rien lu de pareil.

Voilà… C’était ma petite sélection. Si vous en offrez, en avez lu, allez en lire n’hésitez pas à me le dire j’adore les retours sur les livres que j’aime (même quand on ne les a pas aimé, c’est toujours l’occasion de parler de ces livres )

Si vous n’avez pas trouvez votre bonheur dans cette sélection, vous pouvez toujours aller regarder dans d’autres minus bib!

À lire aussi

Cliquez, Partagez

Une réflexion sur « La minute bib : une hotte plein de livres »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *