La minute bib : lectures d’été

L’été, le moment idéal pour chiller, se la couler douce, se poser, à l’ombre dans un parc ou à la terrasse d’un café avec… un bon bouquin. L’été est sans doute le moment de l’année où je lis le plus (rarement pendant les vacances, mais avant, compulsivement comme une incantation à la détente). J’aime prendre des séries en été parce que si on accroche on est “tranquille”, on a de quoi lire pour un moment. C’est comme si les deux mois off des grandes vacances devaient être remplis uniformément, avoir un thème. Ou alors c’est la résilience (coucou les trentenaires!) château des Oliviers / la vengeance aux deux visages (je ne suis pas folle vous savez). Si vous ne savez pas quoi lire, vous pouvez vous laissez tenter par ces petits conseils coup de cœur :

A partir de 10 ans :

La saga Ava de Maïté Bernard chez Syros

Ava c’est l’ado next door! Jolie mais pas son trait de caractère principal, elle est timide mais pas complètement renfermée, elle a des copines, est bonne élève mais c’est pas Hermione Granger…

Bref une ado normale! Sauf qu’elle voit des fantômes depuis l’âge de 3 ans…

Voilà le pitch… Ava va en vacances chez son oncle à Jersey, elle apprends qu’elle est consolateur de fantôme, comment va-t-elle gérer cette révélation?

On y retrouve l’idée de destinée, à la fois réconfortante car voir des fantôme devient un don, mais comment en même temps avoir une vie d’ado normale, envisager son futur avec un tel poids. Et puis il y a tout le décor, les îles anglo-normandes, les vikings, Victor Hugo…J’ai eu cette chanson dans la tête tout l’été où je l’ai lu!

A partir de 13 ans :

La saga Maxime Mainard d’Anne Percin au Rouergue

Avec Comment (bien) rater ses vacances / Comment (bien) gérer sa love story et Comment devenir une Rockstar (ou pas) Anne Percin a enchanté mon été (2013 sans doute…). Un personnage fort sympathique ce petit Maxime, un ado comme les autres, un gosse bien élevé avec plein de défauts, et qui nous entraîne dans son été bien pourri qui nous ravit! Dans le premier tome, Maxime ne veut pas partir avec ses parents sur le GR20 en vacances alors il est mis en babysitting chez sa grand-mère au Kremlin Bicêtre. La vie est belle il se goinfre de crêpes de la dite mamie et squatte le grenier aménagé (je crois) où est installé le PC. Tout se passe comme sur des roulettes jusqu’à ce que cette pauvre mamie fasse un infarctus, soit hospitalisée, ses parents injoignables. Bousculé dans ses habitudes commence une série d’événement un peu délirante qui le dépasse. Pendant cet été Maxime va grandir (un peu) pour mieux affronter la rentrée et la suite de ses aventures (avec de l’amoooour et du rock’n’roll (le dernier tome est plus centré sur sa famille dans mes souvenirs)). Bien que je ne me rappelle pas exactement des trois tomes je me rappelle exactement avoir eu grand plaisir à chaque fois que je prenais le bouquin et rejoignais Maxime le rockeur. Et gros plus que fait souvent Anne Percin (comme de plus en plus d’auteurs maintenant) c’est la playlist du bouquin. Les musiques qu’écoute Maxime compilées à la fin. J’ai la playlist de Maxime sur Spotify (bon je l’ai écoutée une fois mais je l’ai déjà fait!)

Vient de sortir un quatrième tome des aventures de Maxime, quand j’aurais l’occasion je le lirai. Stay tuned sur insta ou fb je vous dirais ce que j’en ai pensé. Et comme le Rouergue et Anne Percin sont sympas ils nous ont concocté un livret bonus.(Par contre je préférais les anciennes couvertures moins “djeuns” mais sans doute parce que j’suis vieille)

Pour les jeunes adultes et adultes :

Les chroniques de San Francisco. Amistead Maupin

Pour moi les chroniques de SF sont la lecture idéale de l’été. Comme je les aime, simple, facile, avec de l’émotion. C’est comme une bonne série TV (d’ailleurs il y a eu une adaptation que je n’ai pas cherché à voir.) Pendant un été Mary-Ann, Anna, Michael, Jon, Mona, Brian sont devenus mes meilleurs amis. J’ai adoré, j’ai ri, j’ai palpité, j’ai pleuré.Je n’ai pas trouvé que ça ait spécialement vieilli dans le sens où effectivement c’est daté, mais j’ai eu l’impression de me plonger dans une époque, un moment d’«Histoire » : la liberté de Frisco et l’arrivée du Sida, la drogue… Je les ai depuis tous lus. Je ne connais pas très bien la vie d’Amistead mais je trouve qu’il est bien dur avec la Mary-Ann “âgée”, même si on sent qu’il a de la tendresse pour elle. Les premiers sont une belle photographie des mœurs des années fin 70-80 à SF, entre jeunes filles en fleur, libertin romantique, transsexuelle assumée et homo au grand cœur, il y en a pour tous les goûts. Ceux d’après sont plus pour le plaisir de retrouver de vieilles connaissances. J’ai aussi eu du plaisir à les lire mais avec un peu de nostalgie malgré tout. Anna Madrigal est le dernier tome, le vrai, il ressemble à un adieu, j’ai été toute guimauve en le lisant.

J’espère que vous apprécierez votre été avec un bon bouquin, pour cet été je m’étais lancée dans la série U4 en pensant qu’elle me durerait mais je l’ai dévorée, et déjà finie. 

Si vous avez d’autres conseils lectures n’hésitez pas!

À lire aussi

Cliquez, Partagez

2 réflexions sur « La minute bib : lectures d’été »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *