J’avoue mon fail : je n’arrive pas à rendre mon dressing éco responsable

Bon…

J’en suis pas fière, je vous en parlais dans un article, des efforts que j’ai pu faire dans mon dressing et ce sont de vrais efforts, je ne les remets pas en cause. J’achète (beaucoup) moins, et plus d’occasion, mais non vraiment je n’arrive pas à m’en tenir à mes bonnes résolutions… Je consomme bien moins, mais pas forcément mieux…

Petit précis du mieux selon moi :

  • La matière : essayer de ne pas porter trop de matières synthétiques (en plus on pue vite dedans) et privilégier les matières naturelles. Si c’est bio c’est bonus.
  • Le lieu de fabrication (et de par le fait souvent le traitement des ouvriers) : vous ne vous demandez jamais pourquoi certains produits coûtent aussi peu cher? On l’impute souvent à la qualité des matières (et ma foi, on a raison) mais aussi à la localisation, que notre tee shirt à 3 euros fasse le tour de la terre pour atterrir dans notre dressing est possible parce que la main d’oeuvre ne coûte quasi rien… On s’en doute pas mal mais quand on a les chiffres sous les yeux c’est assez effarant… Le coût de la main d’oeuvre est 3 fois moins cher que la matière première sur une basket de grande marque…  et je ne vais pas remettre sur le tapis les scandales Zara et l’effondrement de l’usine au Bangladesh (pour ne citer que les plus célèbres)…

J’avoue  que“bêtement”, je ne pousse plus jamais les portes d’un zara, mais je pousse les portes d’un H&M (avec “la bonne conscience” du H&M conscious…) ou d’une grande enseigne pas spécialement clean (Monoprix je t’aime je l’avoue…). Martin s’habille beaucoup en seconde main (particulièrement cette année) mais aussi en H&M et Monop qui ne sont pas très reluisant mais dans le style que j’aime et dans mes prix pour un enfant qui ne fait que grandir!

Perso je trouve plus facile de passer par la seconde main de vêtement pas forcément éthique que de vêtement labellisé éthique. Pourquoi?

Parce que souvent il faut acheter sur internet Et moi j’aime voir le vêtement, le palper, l’essayer… J’ai repéré certaines marques qui me tentent mais vu que c’est quand même une certaine somme ça m’embête un peu de ne pas l’avoir vu en real life… Récemment j’ai eu une “mauvaise” expérience… J’étais trop fière d’acheter ma première robe écolo… Et là catastrophe après l’avoir commandée sur internet et avoir un peu galéré à la récupérée à la poste, ma poitrine ne passe pas. Mon énorme bide de femme enceinte oui, mes seins non… Gros dilemme je me suis demandée si je devais la garder pour un potentiel post accouchement avec moins de poitrine… Et j’ai été bien inspirée après 2 semaines d’hésitation je l’ai filé à ma frangine pour qu’elle l’essaye… Sa poitrine (moins volumineuse que la mienne en état normal) ne passe pas non plus… Je l’ai renvoyée… Une éternité pour me faire rembourser. Grosse déception, gros fail. Au final j’ai acheté (plus chère) une robe dont je suis contente. C’est à priori made in France… Et c’est déjà pas mal.

Parce qu’on est perdu dans tous les labels existants et que je ne sais pas s’ils se valent tous… Et lequel je voudrais privilégier… Et puis parfois il faut aussi se méfier de ses préjugés : quand j’ai acheté craqué en achetant ma robe de témoin chez Des petits hauts qui ne bénéficie d’aucun label, je me suis permise de dire à la vendeuse (que je commence à connaître (à force de passer me rincer l’oeil en boutique sans acheter je plaide coupable)) “Made in China! à ce prix là, bah dis donc ça va…” Elle m’a expliqué que le tissu utilisé était de la soie de Chine (donc le tissu n’a pas fait le tour de la terre pour aller dans l’usine) et que l’usine ne travaillait que pour la marque en partenariat avec eux depuis la création de la marque, respect des ouvriers et “luxe”… Bon j’ai été un peu mouchée et je me suis dit tout n’est pas mauvais, forcément tout noir tout blanc… Et je m’en sers complètement comme excuse quand j’achète chez eux…

Parce que souvent ce n’est pas à mon goût… Alors pas tout j’adore la marque Veja par exemple… Mais en matière de chaussure quand je pense éthique je pense à cette marque, et je suis désolée mais vraiment je n’aime pas ce style… Souvent les habits sont soient très simples… Soit bariolés… Pas à mon goût…

Parce que très vite ta virée shopping vire à la galère… Au prix des pièces tu vas en acheter 1 peut être 2 par session shopping par mois… (je n’ai pas ce rythme d’achat mais quand on aime la mode ça ne me semble pas déconnant…) Si tu as trouvé des marques qui ont des choses qui peuvent te convenir il y a souvent 1 ou 2 boutiques dans Paris (Autocentrée je suis, je n’imagine même pas en province comme cela peut être plus compliqué encore!) pas forcément à côté… Donc tu prends une demi RTT pour faire 2 boutiques et potentiellement ton bon 40 ne rentre pas dedans…

Plein de blogueuses vous donnent plein de petits conseils, il ne faut surtout pas se laisser décourager et possiblement prioriser sa façon de vivre la mode et l’écologie. Je suis une convaincue que chaque petit pas compte.

Personnellement je suis dans l’optique de ne pas lâcher l’affaire même si ça reste difficile pour moi! J’ambitionne encore plus :

  • De reduire mes acquisitions
  • De réduire mes acquisitions NEUVES (au pire je revends à mon tour si ça ne me va pas)
  • De privilégier le made in Europe (et si possible France)

J’essaie, et vous vous en êtes où sur le sujet?

À lire aussi

Cliquez, Partagez

2 réflexions sur « J’avoue mon fail : je n’arrive pas à rendre mon dressing éco responsable »

  1. Je suis également traumatisée par Zara Et je ne peux vraiment plus acheter chez eux …
    Quand je pense à la tonne de vêtements qui se vend (Et ne se vend pas) ça ne me rassure pas sur le recyclage .
    J’avoue que je ne suis pas Tres 2nde main Ms parce que j’aime l’immédiateté de l’achat.
    Pas toujours facile de concilier sa conscience de citoyen Et Son shopping …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *