La retardivite chronique

Il y a des gens qui sont tout le temps à l’heure, voire même en avance. Clairement, je n’en fais pas partie. Je me fixe toujours l’objectif d’être un peu en avance mais au moment de partir, une partie de moi dont je suis pas très fière se dit “Hm … si tu pars maintenant tu vas arriver 10 minutes en avance … tu vas un peu perdre 10 minutes alors que là tu pourrais passer 10 minutes à 1/ Te changer totalement pour finalement décider que la tenue que tu portais était très bien 2/ chercher un labello parce que tes lèvres ne sont pas gercées mais on ne sait jamais c’est préventif 3/regarder ton fil d’actualité, il s’est probablement passer un truc dans le monde 4/et si je vidais le lave vaisselle tant que j’y suis … ah oui non ça y est c’est bon là je suis en retard …


Ce scénario varie mais se répète inlassablement sous le même format : je suis en avance donc je commence à faire des trucs absolument pas primordiaux et je finis par être en retard, je cours, je m’en veux un peu et je me promets que la prochaine fois je partirai en avance. Je me suis un peu améliorée : un peu grâce à mon boulot où je ne peux pas me permettre de planter un client, un peu grâce à mon bébé (je ne veux pas être la maman qui fait faire des heures supp aux éducs de la crèche) et un peu grâce à mon mec qui m’en veut toujours de la fois où on a du courir comme des dératés dans l’aéroport pour pouvoir attraper un avion alors qu’il voulait absolument être en avance. Un peu mais c’est pas toujours ça

Est-ce cependant si grave que ça en a l’air ? Peut-être ou peut-être pas. Il y a quelques années un patron à moi m’a offert une petite leçon de vie. Je devais annoncer à un client que nous allions être en retard et je ne savais pas comment tourner la chose. Il m’a dit : “Tu sais, personne ne t’en voudra jamais d’être en retard, à 3 conditions :
1 – tu dois annoncer ton retard avant qu’on ne te le fasse remarquer
2 – tu dois évaluer de combien de temps tu vas être en retard avant qu’on n’ait à te le demander
3 – ton estimation doit être assez réaliste pour que tu t’y tiennes et que tu ne sois pas en retard sur ton retard »

J’aime beaucoup croire que c’est vrai, mais bon je ne crois pas non plus que ça fasse passer une retardivite chronique comme la mienne … et toi tu en penses quoi ?

Cliquez, Partagez

2 thoughts on “La retardivite chronique

  1. Moi je suis toujours à l’heure et j’ai beaucoup de mal avec les retardataires 🙂 . Pour moi quand quelqu’un me fait attendre c’est comme s’il me disait en face : « Mon temps est plus précieux que le tien. » D’ailleurs je me suis déjà un peu fâchée avec des copines pour ça même si j’essaie aussi d’être tolérante. Mon astuce avec ceux que je connais pour leurs retards c’est de donner des RDV où je ne perdrai pas mon temps en les attendant.

    1. Ahah je note pour les rendez-vous où la personne qui t’attend ne perdra pas son temps (je pourrais peut-être le faire à l’envers et trouver des lieux où j’aurais plaisir à perdre 10min d’avance parce que oui, vraiment, c’est un défaut dont je ne suis pas fière :/)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *