Berlin : 3 trucs que les touristes ne savent pas forcément

Cela va bientôt faire 10 ans que j’habite à Berlin etla ville attire de plus en plus de touristes qui viennent y découvrir tout ce qu’elle a à offrir, faire la fête, découvrir les quartiers alternatifs, manger d’énormes brunchs et bien entendu faire des visites historiques.  J’ai l’impression qu’il y a cependant encore 2-3 trucs que beaucoup de touristes ignorent encore au sujet de cette destination :

  • Berlin peut être une super destination shopping

Cela dépend bien sûr de ce que tu aimes acheter car ce sont deux types bien particuliers de shoppeuses qui repartent particulièrement heureuses de leurs séjours à Berlin :

  • la shoppeuse de fripes et autres babioles d’occasion qui va dégoter 1000 trésors dans une boutique second-hand ou aux fameux Flohmärkte (hybrides de marchés aux puces/brocantes) qui ont lieu tous les week-ends (certains même dédicacés aux enfants !)
  • La shoppeuse de cosmétiques qui profitera des prix jusqu’à 50% moins chers qu’en France sur la plupart des produits de beauté/d’hygiène dans des chaînes de droguerie telles que DM ou Rossmann (d’ailleurs ça ça vaut pour toute l’Allemagne)

  • Les enfants vont aussi adorer Berlin

Faire du vélo sur le trottoir, découvrir les tyroliennes et les jeux d’eaux d’aires de jeux toutes plus géniales les unes que les autres, profiter de parcs gigantesques, faire du char à voile ou de la trottinette sur les pistes d’atterrissage d’un ancien aéroport désaffecté, savourer la gastronomie locale à base de kebab/saucisses/frites, dépenser les 2 euros récupérés de la petite souris pour se faire tirer le portrait par un des nombreux photomatons vintage, faire des pâtés de sables sur la plage des bars où les parents boivent un verre ou jouer dans un café pour bébés, ramener des bonbons qu’on a pas en France et se faire une petite idée du programme d’Histoire à venir… Tous les petits que je connais ont adoré Berlin qui a vraiment quelque chose à offrir à tous les âges et les parents de tous-petits apprécieront que les transports soient ultra-accessibles aux poussettes et qu’on trouve des tables à langer partout.

  • Il vaut VRAIMENT mieux venir à Berlin en été (ou alors en décembre)

Dès qu’il fait beau, c’est ici le moment de faire des barbecues dans les parcs, d’aller au cinéma en plein air, de faire du pédalo sur la Spree, de se nourrir de glaces artisanales à 1,20 euro la boule, de boire pleins de limonades aux goûts improbables et d’utiliser son maillot de bain au lac ou dans une piscine en plein air tous les jours si on le veut (voire même de se baigner tout nu si on préfère). Si tu préfères le froid par contre viens en décembre pendant la période de l’avent et découvre la Noëlophilie de nos voisins germains, visite des marchés de Noël traditionnels, forains, internationaux, associatifs ou hipsters, bois du vin chaud à tous les coins de rue et transforme toi en bonhomme de pain d’épices à force d’en manger. Si tu as de la chance, il neigera et tu pourras même faire de la luge.

Dis moi, tu connaissais déjà Berlin ou pas ? Ce que je te décris correspond à l’idée que tu t’en fais ? (Je me rappellerai toujours de mon premier hiver sous la neige de décembre à avril, moi c’est sûr, je ne m’y attendais pas). N’hésite quoi qu’il en soit pas à me dire si il y a quelque chose que j’ai oublié.

Cliquez, Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *