Ma lessive maison

Depuis que je fais ma lessive maison c’est une révolution. Au delà de l’aspect “c’est bon pour la nature” qui est un de mes “centres d’intérêt” il y a aussi une réelle envie de me simplifier la vie. Comment se simplifier plus la vie qu’en l’achetant toute faite? Viens j’te raconte ma life.

On fait pas mal de lessives… on habite en haut d’une rue en pente au quatrième sans ascenseur… Je ne sais pas comment on se débrouillait mais on avait toujours un problème de lessive!

On fait nos courses à pied, le bidon de lessive c’est relou… ça te prend une main! Entière! et c’est lourd et puis c’est un peu cher quand même!

Donc souvent on ne prenait pas la lessive avant la fin du bidon, on prenait du retard sur les lessives, fallait en faire 3 dans la semaine pour faire descendre la pile mais le linge ne séchait pas assez vite… bref on payait la flemme de ne pas avoir pris la lessive aux dernières courses pendant presque 2 semaines, c’était l’angoisse…

Maintenant je vois qu’on arrive à la fin du bidon? pas de problème! Je sors mon gros fait-tout, mes copeaux de savon de Marseille, mon vinaigre blanc et mon bicarbonate et zou, une petite heure après ma lessive est prête, je la laisse refroidir et la transvase dans le bidon d’une lessive industrielle que j’ai conservé, et je suis heu-reu-se.

Le coût total de l’opération? J’avoue je ne sais pas trop mais environ 1.50e par mois… en comptant dedans l’huile essentielle de Bergamote qui n’est pas nécessaire à la propreté de mon linge mais à mon cerveau qui lui a besoin d’une odeur pour penser le linge propre!

 

Ça te fait rêver? Tu as envie de te lancer? Rien de plus simple.

 

Dans un premier temps conserve ton ancien bidon de lessive, ça peut paraître évident et sans importance mais un collègue s’est découragé à force de remplir des bouteilles de jus d’1,5L… Le boulet il avait pas pensé à garder son bidon…

 

Ensuite plusieurs recettes toutes sensiblement pareilles traînent sur le net, celle sur laquelle je me suis basée est celle-ci

Donc par chez moi on fait comme ça :

  • 100gr de copeaux de savon de Marseille (Si vous avez la flemme de rapper votre savon de Marseille : vous en trouverez déjà râpé (mais à prix plus élevé) le meilleur rapport qualité-prix, m’a dit mon ami Manu, est celui de chez Marius Fabre le plus naturel tout ça blabla…)
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre blanc (comme agent adoucissant)
  • Une grosse cuillère de bicarbonate de soude.
  • 2,5 litres d’eau

 

Pour trouver les produits dont vous avez besoin : dans certains supermarché, les magasin bio, ou sur le net!

 

Pas de préparation spécifique je mets tout d’un coup dans un gros fait- tout, je laisse cuire en remuant de temps en temps, je suis un peu une feignasse… En général je lance la préparation après le coucher de Martin, je laisse à feu doux le temps d’un ou deux épisodes on re-remue on laisse en général reposer la nuit (ou le temps d’un autre épisode) pour que ça refroidisse ensuite on transvase dans notre bidon.

Vous avez suivi et vous me dites “hep ton huile essentielle!” J’y viens! Je trouve que l’odeur est plus forte quand je mets 3 à 4 gouttes sur un tissu à chaque lessive.

 

Donc le lancement de la lessive se passe comme ça :

 

Etape 1 sus aux tâches tenaces :

Je mets en général de côté les habits avec des vraies tâches de type chocolat, terre, betterave… (je rappelle que j’ai un enfant de 2 ans et demi, un mari qui ne fait pas attention à ses affaires et que je peux être maladroite). Sur ces tâches qui peuvent être tenaces je mets un peu de savon noir mou. Je n’ai pas d’exemple en tête de tâche qui ne serait pas partie sauf peut être de l’herbe sur les genoux des pantalons mais je crois que c’était très bien incrusté dès le départ!

 

Etape 2  huummmm it smells like a flower :

Sur un morceau de tissu (blanc pour le blanc, noir pour la couleur, de vieilles culottes découpées) je mets 3 à 4 gouttes d’huile essentielle. J’ai choisi bergamote, libre à vous de choisir un autre parfum, je me tâte pour cet été à mettre citronnelle pour m’éviter les moustiques.

 

Etape 3 (Si c’est une lessive de blanc) :

Je rajoute une cuillère de Percarbonate de soude qui est censé raviver le blanc.

 

Etape 4 une fois par mois :

Une fois par mois faire une lessive à 90° (avec vos torchons, chiffons…) pour décrasser votre machine.

 

Conseils bonus :

  • Si vous trouvez votre lessive trop granuleuse : certains la passe au mixeur à soupe, sinon faire la 3 étapes de kaizen… Moi je ne rempli pas mon bidon jusqu’en haut et je secoue fort avant chaque utilisation.
  • Je n’utilisais pas d’adoucissant avant, je n’en utilise toujours pas, mais il existe aussi plein de recette, je pense que je testerai celle de la famille presque zéro déchet dont j’ai eu le livre à noël et qui est une source d’inspiration et de motivation non culpabilisante (Merci!)
  • Pour trouver les produits dont vous avez besoin : dans certains supermarchés, les magasins bio, ou sur le net!

Voilà! Si vous trouvez encore plus simple (et plus efficace pour l’herbe) n’hésitez pas à nous le dire je suis preneuse de me simplifier la vie toujours plus!

 

Cliquez, Partagez

8 thoughts on “Ma lessive maison

  1. Cet article est parfait… mais tu sais quoi, j’ai toujours la flemme de faire la partie patouille… cependant tu m’as presque convaincue je vais quand même essayer ça dans le courant de l’été! 😊 Merci !

    1. Mais oui! Je te jure que je déteste me prendre la tête la c’est vraiment ultra simple. Et pour tout avouer j’avais un peu oublié sur le feu (doux) la dernière fournée j’ai rajouté de l’eau nickel. Simple comme un jeu d’enfant. Tu nous tiens au courant quand tu t’es lancée!

  2. Tooooopppp!!! Je m’y suis aussi mise! Avec l’objectif ZD (zéro déchet). Je fais mes propres savons et pour la lessive j’utilise aussi le lierre! C’est super simple! 🙂
    Je concocte aussi un article sur le même ton pour mon blog. Ça fait plaisir de voir ces initiatives !! Bonne continuation 😀

    1. Oui j’en ai vu une au lierre aussi mais je n’en ai pas spécialement près de chez moi… L’objectif zéro déchet est aussi un peu présent chez moi mais plus comme un objectif lointain… Déjà réduire les déchets. *attention teaser* Bientôt sur le blog ce que j’ai commencé à faire pour devenir plus « écolo » ce qui était facile et ce qui l’était moins… Bonne continuation à toi aussi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *