Cuisiner (plus) vite

Bon alors j’aime bien bien manger mais parfois le temps manque et comme je ne peux pas manger des coquillettes à ma sauce préférée – beurre, emmental et ketchup – tous les jours (en fait j’avoue,  si, je peux mais 1. y’a pas de coquillettes en Allemagne; 2. c’est pas super super équilibré non plus; 3. au bout de 3 jours à base de 2 repas par jour ça commence à perdre la saveur de mes jours étudiants.); je suis toujours à l’affût de trucs pour cuisiner plus vite.

J’essaie évidemment d’avoir des trucs à décongeler vite fait au congélo (Je fais rarement moins de 3l de soupe du coup je congèle, je congèle) mais ça ne suffit pas tout le temps et donc voici mes trois trucs préférés pour gagner du temps en cuisine :

La poubelle de plan de travail :

J’ai piqué l’idée à un couple de potes qui a toujours un récipient sur le plan de travail pour mettre tout ce qui se jette pendant la préparation. Depuis je me suis aperçue que plein de gens le font de temps en temps mais rarement de façon automatique. Pour moi c’est devenu une routine, je sors mes récipients avant de commencer à faire à manger (un ou deux selon si j’aurai du tri à faire, un bol ou une bassine selon si je cuisine pour deux ou pour dix) et j’y jette au fur et à mesure tout ce qui va passer à la poubelle. Ainsi quand j’ai fini, je n’ai qu’à me retourner pour ouvrir mes poubelles sous l’évier une seule fois alors que sinon j’aurais dû le faire 12 fois et interrompre à chaque fois mon flux de travail.

La préparation des repas :

C’est un concept très en vogue sur les blogs anglo saxons qui t’encourage à planifier puis à préparer jusqu’à une semaine de repas en avance. Je ne suis pas le mouvement à la lettre car je veux pouvoir décider de sortir ou d’inviter du monde un soir si je le veux sans avoir à me dire que ça anéantirait la justesse de mes rations à la maison, mais c’est ce qui m’a ouvert les yeux sur le fait que quand je réduis un poivron en dés, sortir le couteau et la planche, me rappeler par où commencer, ranger mes ustensiles tout ça, tout ça, me prend autant de temps que la découpe. Depuis j’optimise : quand j’achète un poivron pour une recette, je me demande toujours quelle autre recette je pourrais faire avec des dés de poivrons; je découpe tout d’un coup et du coup la deuxième recette prend deux fois moins de temps à préparer. Ca marche aussi très bien pour le riz, les lentilles, le quinoa, les oignons, les concombres dégorgés et du coup  j’ai plein de boîtes dans mon frigo…

La vinaigrette classique:

Je suis loin d’être la seule à faire ça. Perso, c’est l’enseigne au M jaune et ses shakers à salade d’antan qui m’a donné l’inspiration.

Un vieux pot de confiture dans lequel je mets grosso modo :

  • moitié huile
  • moitié vinaigre (souvent moitié vin rouge, moitié balsamique)
  • deux cuillères à soupe de moutarde
  • du sel
  • du poivre

Je secoue et ça me fait de la vinaigrette pour 2 semaines.

Jamie Oliver, je crois, dit qu’en fait la règle c’est moitié truc acide donc le jus de citron ça passe, moitié truc gras donc le yaourt ça passe. On peut aussi rajouter des épices, du miel, de la sauce soja, de l’ail, des herbes … mais j’avoue bien aimer ma recette de base parce qu’elle passe quasiment avec toutes les salades que j’ai l’habitude de faire.

 

Et toi, tu as des trucs pour gagner du temps en cuisine ? (ou dans la vie ?  ça m’intéresse aussi !)

Cliquez, Partagez

2 thoughts on “Cuisiner (plus) vite

  1. Bonne idée la bassine sur le plan de travail, surtout quand tu dois jongler avec un gnome à 4 pattes qui se jette sur les épluchures de carottes, qui ont, avouons le, la fâcheuse idée de tomber lamentablement à côté de la fameuse poubelle…
    Et le coup du congelo, j’essaie de m’y tenir… Mais il y a toujours un ogre qui passe devant la boîte à 22h et se resservirait bien tiens dis-donc…
    Tu comprendras qu’entre les gnomes et les ogres, ma vie culinaire est trépidante! Mais merci pour ces conseils, qui ont en tous cas le mérite de me motiver 😊 ! Et l’hiver prochain, j’investis dans un crock-pot ! 😜

    1. Hey 🙂
      Je suis pas là … ton ogre te ressort les plats du congélo ? T’as envisagé le cadenas ? Nous on a pas Picard ici donc mes petits plats au congélo c’est la seule solution socialement acceptable pour les jours de flemme et je tiens les comptes de façon militaire. Mon mec me demande régulièrement « si il a le droit » de sortir telle boîte; j’ai un peu honte mais du coup, tu peux dire à ton ogre qu’il a de la chance.
      Les boîtes dont je parlais là par contre, elle sont au frigo et vu qu’elles vendent moyen du rêve, personne n’y touche.(souvent c’est juste des légumes/féculents découpés crus ou cuits vapeur que je vais utiliser pour une recette dans les jours qui viennent, là tout de suite maintenant j’ai les dés de poivrons qui étaient en salade hier et qui seront en pâtes ce soir mais je vais publier des exemples bientôt pour que ce soit plus clair)
      Tu vas me vendre du rêve avec ton crock-pot (on collectionne un peu les appareils de cuisine, on est des oufs) … Et puis l’hiver prochain, ton gnome ne tiendra plus en place, ça peut être bien de pas trop avoir à surveiller les fourneaux. Tu feras quoi dedans ? Ca y est c’est bon, j’ai faim maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *