Cinq idées pour (essayer de) dépenser moins

Personnellement je suis un vrai panier percé... Je ne suis pas du genre à faire mes comptes, je sais à peu près où j’en suis (et ça peut créer des surprises!).

Cette année j’ai décidé pour plein de raison (notamment économiser pour un beau voyage dans quelques années et faire plus de week-end) de faire un peu moins la cigale.

Après m’être demandé comment économiser facilement voici ce que j’aimerai mettre en place :

Faire des menus à la semaine et les courses en conséquence.

Bon… Je sais pas si vous avez vu que Jessica a eu du mal à le faire (alors qu’elle aime cuisiner…) mais je pense que là il y a vraiment des économies à faire… Parce que quand on ne sait pas ce qu’on va manger le soir, on se dit qu’on va passer faire quelques courses en rentrant et forcément on prends plein de choses dont on a pas besoin, ou qui ne serviront que pour un repas et pourriront dans le frigo… 

De plus, je me dis qu’avec 2 enfants, nos tafs et transports franciliens nous allons même les préparer à l’avance. J’vous jure ça me fait flipper. Je sais pas combien je gagne de point daron avec ça.

Ne plus rien acheter plein pot.

Surtout pour vos enfants (si vous en avez) et surtout pour les grosses pièces. Depuis la naissance de Martin je n’ai que très peu acheté de vêtements plein pot. Au delà de l’occasion (perso ça passe plus par les vide dressings sur insta et un peu sur Vinted.) je profite des soldes pour l’habiller l’année d’après. Il est assez rare de voir Martin avec le tee shirt vendu en ce moment dans le magasin. Bon et Basile n’en parlons pas!

C’est aussi un principe que j’essaie de m’appliquer et pour cela j’ai vinted ( mais qu’est ce que ça m’agace les frais de service!) et aussi des groupes sur FB… Je suis une très mauvaise chineuse de brocante. Sinon les braderies, là je peux avoir la patience de la file d’attente même si d’un regard extérieur je nous trouve ridicules à patienter sous la pluie pour un pull mohair à moins 70%…

Côté alimentaire on vient de me conseiller Togoodtogo. Le principe est anti gaspi (c’est plus ça qui me plait, j’avoue), on achète les invendus du jour des resto ou des paniers à DLC courte ou passée le jour même à moindre prix… ça peut être pas mal pour le resto même si ça fait manger tard…

Pour l’électroménager, d’occasion pourquoi pas, ou des “reconditionnés”. J’avais acheté mon premier frigo (qui a finit chez une tante quand je suis partie en coloc) à Neptune (sorte de Emmaüs Montreuillois), et quand nous avons emménagé là où nous sommes maintenant nous en avons pris un neuf dans un magasin qui ne vends que des machines cabossées ou rayées (nous c’est rayé sur la porte et quasi invisible) avec une réduction de prix assez significative.

Pour la puériculture plusieurs sites se démarquent (même si je reste sur Vinted et leboncoin), il y a par exemple percentil et il était plusieurs fois. Je ne les ai jamais testés… Mais pour donner un exemple nous avons pris une chaise évolutive à Martin pour 60e sur leboncoin et là nous avons changé de poussette en en prenant une qui a servi 4 mois pour 75e sur Vinted. Si on est pas à la minute ça peut valoir le coup d’attendre.

Ne plus acheter le jour même.

Alors ça marche plus ou moins selon les personnes, mais je sais que, quasiment, à chaque fois que je suis entrée dans un magasin sans but précis je trouve quelque chose que je pourrais acheter. Que si je le fais de suite, je n’en ferais (presque jamais) rien, et qu’au final je vais regretter de l’avoir acheter. Alors que si je le laisse sagement dans le magasin, la majorité du temps je ne repense à l’article qu’une fois en passant à nouveau devant la vitrine… ça ne m’a donc pas plus marqué/manqué que cela et ça peut rester dans le magasin (bon malheureusement en général je réfléchis à l’envers et je me dis chouette j’ai économisé 20e, alors que non cocotte tu n’as PAS dépensé 20e…)

Emprunter, louer échanger.

Que se soit une robe pour une occasion, un livre, ou de l’électroménager, il y a bien quelque part quelqu’un qui a ce dont vous n’avez besoin qu’à l’occasion. Je suis la première à adorer m’acheter une robe pour un mariage, mais c’est plus malin de mutualiser avec ses copines (soit la robe, les accessoires, les chaussures…). Nous ne possédons pas de voiture et abusons de celle de ma mère qui ne l’utilise que très peu.

Alors aussi scoop : peut-être ne le savez vous pas, mais par vos impôts locaux vous participez à un super service, c’est hyper pratique et la majorité du temps gratuit en plus ça contribue au désencombrement de votre maison : la bibliothèque municipale! Passez y faire un tour et voyez toutes les merveilles qui s’y trouvent, CD, DVD, livres pour adultes et enfants, magazines, livres de recettes pour planifier vos repas… Une vraie caverne d’Ali baba! Pour les nouveautés (et les best seller), je le reconnais, vous pouvez apprendre la patience ou, voir si un pote ne l’a pas déjà acheté. Il y a aussi de plus en plus d’association, groupe qui propose des partages de livres.

Pour les choses plus encombrantes, il existe un site qui s’appelle Smiile et qui permet de mettre en communs les biens et compétences du voisinage (par exemple emprunter à un voisin son appareil à raclette plutôt que d’en acheter un pour 2 raclettes dans l’année).

Plus ou moins planifier ses achats et ses dépenses.

J’ai un super mari qui nous a fait un super budget (on est à la V15). Je sais donc combien j’ai de budget loisirs-autres par mois, une fois tous les postes incompressibles (crédit, salaire nounou, impôt…) et les plus compressibles  passés (mais que ça serait bien de ne pas y toucher quand même (épargnes vacances, projet à long terme, coup dur)).  Avoir une visibilité sur la semaine à venir, et prévoir une somme possible de dépenses en conséquence la mettre dans son portefeuille et ne pas prendre sa carte bancaire sur soi. Par exemple : lundi 2 obligations avec un temps mort entre, je prévois de prendre un café (2e), mardi je dois passer à la pharma (8e de liniment), vendredi je récupère le panier amap au bar (1 demi 3e). Je peux donc m’en sortir pour 20e cette semaine. (j’envisage de tirer 30 par “sécurité”). Je ne peux donc pas dépenser tellement plus que ce que j’ai de prévu puisque je n’ai pas ma carte bancaire. Alors que si je l’avais eu sur moi, le lundi j’aurais été faire du shopping alors que je n’ai besoin de rien. A la pharma rajouté de la parapharmacie inutile, vendredi passer prendre du traiteur au lieu de manger ce que j’avais prévu… Je l’ai fait il y a longtemps, ça fonctionne très bien!

Et toi tu as des astuces pour dépenser moins? Tu me conseilles quoi?

À lire aussi

Cliquez, Partagez

3 réflexions sur « Cinq idées pour (essayer de) dépenser moins »

  1. Merci pour ton article! Alors moi c est sûr qu il faut que je me mette à faire des menus. C est le meilleur moyen pour de penser moins mais j ai du mal! Allez après t avoir lu, je m y mets!!!

    1. j’en suis persuadée, d’autant que là on s’est un peu relâché sur les menus et on voit la différence direct (même pour la tranquilité d’esprit!). J’ai trouvé un super livre pour ça cuisiner en 2h pour toute la semaine, j’en parle bientôt sur le blog!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *