Une semaine sans enfant

Pendant les vacances scolaires de février, nous avons laissé Martin (3 ans et toutes ses dents) chez mes beaux parents pour 5 dodos. Nous laissons régulièrement Martin pour des soirées (la première fois il avait 1 mois et demi), nous l’avons déjà laissé pour des week end, le plus long sans nous a été les 3 dodos de Lisbonne.

Dans le cas de confier son enfant pour une durée plus ou moins longue il n’y a pas trop de règles… C’est vraiment en fonction de chacun et je crois qu’avant ces vacances là, JE n’étais pas prête à le laisser autant. Je crois que j’avais ce sentiment, un peu comme au début de congé mat où tu es celle qui passe 24h/24h (quasiment) avec ton bébé, que tu es la seule à le comprendre et donc à être indispensable, que là avec son parlé encore bébé que nous étions les seuls à le comprendre quand il parle en Martin… Là où on comprenait “tout” en se disant qu’est ce qu’il progresse en langage les gens nous regardaient en attente de la traduction… J’avais l’impression qu’il serait terriblement malheureux d’être incompris, et moi dans la crainte que ses besoins ne soient pas satisfaits si on ne le comprenait pas (alors qu’il ne serait probablement ni mort de faim, ni en manque de câlin!). En attendant d’être prête je n’ai pas culpabilisé de ne pas le laisser…

Alors 5 dodos sans mon fiston ça donne quoi? Continuer la lecture de « Une semaine sans enfant »

1 an de mamazine !

Voilà, on a un an !

En bonnes blogueuses bien consciencieuses, on s’est posé la question de “quel article pour les 1 an du blog?” Aujourd’hui pour nos 1 an, on voulait vous offrir une rétrospective de ce qui nous est passé par la tête au court de cette année bloguesque!

Avant d’ouvrir un blog, on avait plein d’idées sur la question. Continuer la lecture de « 1 an de mamazine ! »

Comment j’ai choisi de me préparer avec une doula

La dernière fois, je vous expliquais pourquoi j’avais décidé de préparer mon deuxième accouchement sans forcément passer par la case cours théorique de la maternité. Car je trouve dommage qu’on n’y parle pas plus des accouchements en eux même. Souvent on y explique quand partir à la maternité, une ou deux respirations (max) et voilà tu as ton bébé dans les bras. On a bien quelques chiffres en tête, que le travail peut être (très) long mais on ne réalise pas forcément qu’il y a une progression (ou pas…) en fait je trouve que ça reste vraiment obscur sauf si on va au tréfonds des internets et des bouquins se renseigner…

Donc le tout n’étant pas de savoir qu’on veut se préparer différemment mais de le faire, il m’a bien fallu savoir comment je voulais le faire.  Ni une, ni deux j’ai commencé des recherches google…

Ce qui fonctionne le mieux pour trouver des conseils n’est pas de taper préparation à l’accouchement mais accouchement sans péridural (ce qui n’est pas mon but). Sans doute considère-t-on que la préparation est inutile quand on veut une péri… Allez savoir… Continuer la lecture de « Comment j’ai choisi de me préparer avec une doula »

Mamie à distance

J’ai oublié la fête des grand-mères.

Genre vraiment : c’était le 4 mars et moi j’ai tilté dix jours plus tard.

J’ai envoyé un message à ma mère accompagné d’un emoji qui illustrait mon embarras. Elle m’a répondu avec l’emoji bisou, celui avec le cœur, c’est cool ça veut dire qu’elle ne m’en veut pas. C’est pas ma faute : j’habite en Allemagne, il n’y a pas de fête des grand-mères ici. Je ne peux pas compter sur les fleuristes pour me rappeler l’occasion. Pas besoin de culpabiliser mais ça a fait ressurgir un sujet auquel je n’avais pas pensé depuis des semaines : la distance que j’avais mise entre cette mamie et son petit fils.

Continuer la lecture de « Mamie à distance »