Maman blogueuse: Yeahyeahgirl

Il y a les blogueuses et il y a Yeahyeah.

Alors oui, Yeah-yeah a un blog mais, Yeah-yeah c’est la nana normale! La vraie. Pas celle qui dit être normale.

Yeahyeah c’est la maman de Nina qui vit dans un pavillon du 9-3.

Continuer la lecture de « Maman blogueuse: Yeahyeahgirl »

Le cas du doudou

Doudou selon bébé : objet transitionnel qui permet à l’enfant de se séparer de sa mère tout en conservant sécurité et confort.

Doudou  selon maman: objet fashion sur lequel on projette l’enfant que l’on aimerait avoir.

Lorsque j’étais enceinte de Martin, j’ai bien évidemment pensé au doudou que nous allions lui donner. On sait qu’il ne sert à rien d’offrir un doudou aux enfants d’amis qui viennent de naître, parce que tout le monde en offre plein, et si l’enfant ne choisit pas le sien, forcément on sera vexée (mais on le dira pas, ça s’fait pas) Oui vous avez bien lu si l’enfant ne choisit pas le vôtreParce que même s’il semble évident que les enfants des autres choisissent leur doudou, bien entendu le mien allait prendre celui que j’allais choisir pour lui (madame plus maline que tout le monde bonjour c’est moi…)

Sûre de moi mais pas kamikaze j’ai mis « toutes »les chances de mon côté. Premièrement je n’allais pas choisir un doudou encombrant, ni hors de prix, ni pas lavable à la machine (même si pinterest m’a tentée et retentée et fait baver…).

J’ai choisi un adorable petit lapin de chez Monoprix (pas cher, possibilité de le retrouver facilement en cas de perte (d’ailleurs au cas où j’en ai pris 2 directement.))Il n’est pas encombrant, il est tout doux et bi matière, les oreilles bras et jambes sont facilement attrapables par un tout petit, cerise sur le gâteau il est rayé marinière ma passion.

Continuer la lecture de « Le cas du doudou »

Cadeaux aux maîtres et aux maitresses.

Arrive la fin de l’année et c’est la panique, les parents ne savent pas quoi offrir à l’instit’ !

Comme au mamazine on est sympa  et qu’on se donne pour vous, nous avons parcouru le monde entier (enfin le 93 surtout ), nous avons bravé la REP, la REP+, nous n’avons eu peur de rien pour trouver 4 instits d’exception (oui oui rien que ça!)! Pour vous, nous avons interrogé 3 femmes 1 homme, certaines enseignent depuis des années et sont restées longtemps dans la même école, d’autres enseignent depuis moins longtemps, ou ont régulièrement changé d’établissement. Ils ont été prof ZIL ou titulaire en maternelle, en primaire, en CLIS, ULIS… Ils ont survécu à la morve, n’ont pas peur des hand spinner, ils ont appris à votre enfant à écrire son nom ou à faire les divisions. Vous voulez les gâter? Voici un petit florilège (non exhaustif) des cadeaux reçus au cours de leur carrière qui peut vous donner des idées (ou pas).

Continuer la lecture de « Cadeaux aux maîtres et aux maitresses. »

Mamaclics #3

Comme tous les vendredis, voici une petite sélection des liens qu’on veut partager :

A montrer à ton collègue qui au petit déj te dit “pense à ton maillot” quand tu reprends du cake (c’est plus élégant qu’un gros doigt).

L’histoire d’une citation qui n’existe pas

Truc de fou que vous avez sans doute déjà pas mal vu, mais j’ai trouvé ça fort (même si c’est surtout la vidéo qui fait ça)

J’ai un problème avec les adultes à trottinettes (mais je me soigne), pas sûre que ça m’aide

Ça a l’air passionnant mais je manque de bilinguisme pour en profiter vraiment, c’est sur le féminisme intersectionnel

Dans ma tête depuis des semaines, le bonheur c’est de laisser youtube en automatique après…

ça m’énerve cette fâcheuse tendance qu’a la plupart des mecs à penser qu’elle est tellement énooorme qu’elle mérite autant de place. Va falloir se réveiller Paris, sinon tous à trottinettes (mon Dieu!)!

Pour la fête des papas quelques idées de DIY chez Rita le chat,  Mybrouhaha, et Débobrico

La dernière mode des ados sur Insta

Jess m’a fait suivre cet article, je ne connais rien à la vie de Blue Ivy, ou celle de ses parents (bon un peu quand même je vis pas dans une grotte) mais la réflexion qu’elle a inspirée à égalimère m’a fait réfléchir moi même sur « les enfants de » et tous les stéréotypes qu’on peut y mettre.