Maman blogueuse : Clotilde Dusoulier

Aujourd’hui je veux te présenter une blogueuse maman que j’aurais dû découvrir il y a bien longtemps. Je passe beaucoup (trop ?) de temps sur internet, j’adore faire à manger et trouver de nouvelles recettes … Comment se fait-il que je n’aie pas entendu parler de Clotilde Dusoulier avant cette année alors qu’elle a ouvert son blog cuisine Chocolate & Zucchini en 2003?

Continuer la lecture de « Maman blogueuse : Clotilde Dusoulier »

La guirlande de fanions

Tu l’as peut-être déjà compris mais pour le moment, mon niveau de couture se limite à coudre des lignes droites dans des restes de tissus. J’ai fait connaissance avec ma machine en faisant des housses à quasiment tous les coussins de ma maison et quelques sacs en toile mais je suis rapidement arrivée à cours d’inspiration. Puis un jour je suis passée chez une copine qui avait mis chez elle une guirlande de fanions et je me suis dit “ah ça c’est bon, c’est pile mon niveau et ça fera top avec tous mes restes de sarouels du temps où je m’habillais comme une hippie”.

Continuer la lecture de « La guirlande de fanions »

Ces hashtags pour bien culpabiliser les autres mamans

On a déjà parlé d’éducation bienveillante. Perso je trouve le concept souvent plein de bon sens mais l’expression utilisée pour le nommer carrément malvenue. Est-il vraiment possible de lire #éducationbienveillante sans se demander si on est un monstre malveillant qui va traumatiser ses enfants parce que de temps en temps on crie ?

C’est loin d’être la seule dans ce cas : à l’heure d’instagram et autres réseaux sociaux, une expression transformée en hashtag peut suffire à dévaloriser. Je voulais vous donner d’autres exemples d’expressions qui à mon avis peuvent s’avérer être bien jugeantes/culpabilisantes/bref : énervantes.

 

  1. #accouchementnaturel

Continuer la lecture de « Ces hashtags pour bien culpabiliser les autres mamans »

Montreuilloise

Si tu me demandes d’où je viens, je te répondrai de Montreuil, toujours.
Si tu ne connais pas, je te montrerai Paris entre mon index et mon pouce. Montreuil, c’est un peu l’ongle de mon pouce et tu me diras souvent “ah ouais c’est comme Paris”.
Je te dirai non. Parce qu’on a beau avoir une porte sur la capitale et trois stations de métro, c’est compliqué pour moi de te dire que je viens de Paris.

Un peu parce que je ne veux plus risquer cette réaction déçue du Parisien d’origine contrôlée qui pourrait entendre notre conversation. L’AOC Intramuros tire souvent la tête quand on ne répond pas par un nombre ordinal à sa question fétiche “quel arrondissement ?. Continuer la lecture de « Montreuilloise »